Besançon : SOS Médecins annonce un arrêt total de son activité pendant 24 heures

La fédération d'associations de médecins libéraux SOS Médecins a annoncé un "arrêt total" de leur activité à partir de ce lundi 27 septembre 8h pour "alerter les Français sur la disparition programmée de la visite à domicile".

Si le 36 24 sonne dans le vide en ce lundi 27 septembre, c’est normal. Les 63 associations de SOS Médecins réalisent un arrêt total de leur activité pendant 24 heures, qui comprend : les visites à domicile, les consultations, le centre de régulation et les téléconsultations. "Les moyens alloués à la visite à domicile sont insuffisants au regard des besoins des Français et du vieillissement de la population", estime SOS Médecins dans son communiqué.

L'indemnité de déplacement de SOS Médecin s'élève à 10 euros pour les visites de jour, un montant qui n'a pas évolué depuis 15 ans. "La conséquence principale de cette dévalorisation de la visite est un désengagement croissant des médecins généralistes de cette pratique", déplore la fédération, pour qui "la visite à domicile est en danger".

L'organisation est en outre très remontée contre le dernier accord signé fin juillet par les syndicats de médecins libéraux et l'Assurance maladie, qui étend à 70 euros la "visite longue" mais seulement au profit des médecins traitants qui se déplacent chez leurs propres patients.

Créé en 1966, SOS Médecins regroupe 1.300 médecins généralistes, qui effectuent environ 3 millions de visites à domicile chaque année. A Besançon, SOS Médecins regroupent 12 praticiens qui se relaient chaque jour de la semaine.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société social économie