• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon : une start up développe un lubrifiant sans huile

© Denis Colle
© Denis Colle

Finies, les graisses de vélo ou les produits nettoyants huileux ! Une start-up bisontine a commercialisé un lubrifiant écolo. Elle cherche des financements pour continuer de développer son activité.

Par Claire Schaffner

Une porte qui grince, une chaîne de vélo qui grippe... jusqu'à présent, il fallait utiliser de la graisse pour y remédier. La start-up Afuludine a développé une nouvelle solution : un lubrifiant non huileux et respectueux de l'environnement.

Ce produit est pour l'instant fabriqué à l'université de chimie de Besançon. Il s'agit d'une poudre diluée dans de l'éthanol. "Ce sont les molécules qui sont solvatées dans un solvant alcoolique qui vont s'accrocher, se greffer sur les surfaces métalliques pour les protéger et agir comme un lubrifiant", explique Xavier Roizard, co-fondateur de la start-up.

Un lubrifiant multi-usages

Le produit a déjà conquis une centaine d'entreprises dans l'industrie mais aussi des coiffeurs pour nettoyer leurs outils et un garage. Biodégradable, il se nettoie beaucoup plus facilement que les graisses classiques.

L'équipe de cyclistes Groupama-FDJ teste depuis un mois le lubrifiant pour analyser l'usure et le frottement entre la chaîne et le dérailleur. La start-up vise aussi les particuliers qui peuvent se procurer l'Afuludine en drogueries.

Une deuxième levée de fonds

Sortie de l'incubateur de Franche-Comté en 2016, l'entreprise qui compte pour l'instant neuf salariés s'installera à Dole en décembre prochain. Elle est en ce moment à la recherche d'investisseurs pour prendre ses quartiers dans le Jura mais aussi pour la recherche et le développement.

Lancement d'un lubrifiant pour vélo écolo
Interviews de Véronique Joly, droguerie de Besançon; Xavier Roizard et Fabrice Lallemand, cofondateurs d'AFULudine; Guillaume Blanchet, Invest PME. Equipe : Isabelle Brunnarius, Denis Colle et Emmanuel Dubuis. - France 3 Franche-Comté

 

Sur le même sujet

General Electric : l’intersyndicale dépose une plainte sur l’état psychologique des salariés de Belfort

Les + Lus