Une crèche de Besançon obligée de fermer pour un cas de Covid-19 chez un enfant

Le maire Jean-Louis Fousseret a décidé mercredi-soir la fermeture de la crèche des Orchamps, à Besançon, après la découverte d'un cas confirmé chez un enfant de 2 ans et demi fiévreux lundi. L'Agence Régionale de Santé doit effectuer des tests sur la trentaine de pensionnaires et le personnel.
© Pixabay

Les dernières informations sur l'état de l'enfant sont rassurantes, il n'a plus de fièvre. Mais est bien évidement surveillé de près par ses parents.

C'est le premier cas sur les 330 enfants placés dans les crèches de la ville depuis le confinement. Un cas révélé très tôt, grâce aux protocoles sanitaires mis en place. Comme l'exige l'organisation des crèches, les parents du petit garçon avaient pris sa température le matin avant de le déposer. Elle était négative.

"C'est le personnel qui, au réveil après la sieste du début d'après-midi, a trouvé l'enfant fatigué-explique Rosa Rebrab, adjointe à la Petite Enfance- et a alerté les parents, qui ont ensuite appelé SOS Médecin pour tester leur enfant. Nous avons eu les résultats ce mercredi après-midi, le petit garçon de deux ans et demi est bien atteint de Covid-19. Nous avons contacté toutes les familles des trente enfants pour les prévenir."

Depuis le début, toutes les mesures sanitaires étaient prises dans la crèche.
Depuis le début, toutes les mesures sanitaires étaient prises dans la crèche. © Florence Petit

 

"Je ne veux pas d'un cluster à Besançon"

L'enfant faisait partie du groupe "Dauphin", un groupe de dix pensionnaires, avec leur personnel, leurs jouets et leurs locaux dédiés. En fait, il s'agit de trois crèches dans la crèche des Orchamps, chacune située à des endroits différents, sans aucune interaction avec les autres groupes d'enfants ou de parents. Mais la mairie a décidé de fermer les trois lieux au moins pendant 14 jours.

Jean-Louis Fousseret, le maire de la ville, l'assure : "Je préfère qu'on dise de moi dans le futur que j'ai pris trop de précautions en fermant toute la crèche plutôt que de courir le risque d'avoir un cluster à Besançon. Nous avons les moyens de réaliser des tests, nous allons faire tester tout le personnel et nous allons maintenir la crèche fermée pendant quatorze jours, tout le temps d'incubation".

Les parents ont été contactés dans la soirée par les services de la ville. Les enfants et les membres du personnel vont donc être testés.

Mais dépister trop tôt serait vain. Car on peut être asymptomatique plusieurs jours avant que se déclenche le virus. Les services de l' Agence Régionale de Santé étaient ce jeudi matin en réunion pour établir le protocole de dépistage.

Depuis la sortie du confinement le 11 mai dernier, environ 170 signalements de situations en collectivités ou toute autre forme de regroupements de cas ont été opérés auprès de l’Agence Régionale de Santé. Ces signalements sont issus de tous les départements de la région (établissements sanitaires, sociaux ou médico-sociaux, milieu scolaire, professionnel ou familial élargi…).

Environ 30 signaux restent actifs et en cours d’investigation à ce jour, aucun n’est identifié comme préoccupant.

 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société