• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

La danse est un art majeur. Une pratique exigeante qui demande travail et rigueur. Et pourtant, de nombreux jeunes sont assidus aux cours de Hip Hop, de classique ou de contemporain. Leurs professeurs transmettent ces valeurs  avec passion. Cette semaine, notre feuilleton leur donne la parole. Et vous allez le voir, chez les danseurs, l'effort n'est pas une vertu en perte de vitesse !
Comment les professeurs transmettent-ils ce qu'ils eux-mêmes reçus dans leur jeunesse ? Qu'ils enseignent le classique, le hip hop ou le contemporain, les enseignants partagent les mêmes principes. Allez jusqu'au bout de soi-même. Un principe également chez les danseurs de Tango; ils aiment la complexité de leur art. 
Danser, c'est émouvoir un public. La finalité des heures et des heures de travail en studio, c'est bien la scène que l'on soit amateurs ou professionnels. Mais comment  parvenir à cet épanouissement dont nous parle les danseurs que nous avons rencontrés ? 
L'exigence, le travail, peuvent mener au bonheur ! C'est ce qu'expérimentent les danseurs. Ils ont fait de leur corps le porte-parole de leurs émotions.

►L'EXIGENCE DE LA DANSE

Ryveh Leby, fondateur d'Art K danse à Besançon / © Isabelle Brunnarius
Ryveh Leby, fondateur d'Art K danse à Besançon / © Isabelle Brunnarius

Pour préparer cette série de reportages, j'ai choisi d'aller dans différentes écoles de danse. Jusqu'à présent, je n'avais jamais assisté à un cours de danse. Un vrai choc ! A la sortie du cours de Ryveh Leby à Art K danse, j'avais l'impression d'avoir dansé ses chorégraphies alors que j'en suis totalement incapable dans la vraie vie ! C'est un effet kinesthésique m'expliquera plus tard Patricia Marie, artiste chorégraphique jusqu'en 2014. 

L'autre forte impression éprouvée lors de ce tournage, c'est la passion de ces jeunes danseurs. Nous avons rencontrés la famille Thévenot. Leurs deux enfants, Marie et Roderic font de la danse pratiquement tous les jours. Hip Hop, classique, Break... Tout leur plait ! Nous avons regardé travailler Marie avec les autres élèves de la classe danse de la Galerie de la Danse de Besançon. Toutes veulent donner le meilleur d'elles-mêmes. Brigitte Hermetz est leur professeur. C'est une ancienne danseuse de l'Opéra de Paris. 

Cours de Hip Hop à Art K danse / © Isabelle Brunnarius
Cours de Hip Hop à Art K danse / © Isabelle Brunnarius
Cours de Hip Hop à Art K danse / © Isabelle Brunnarius
Cours de Hip Hop à Art K danse / © Isabelle Brunnarius
La Galerie de la Danse / © Isabelle Brunnarius
La Galerie de la Danse / © Isabelle Brunnarius

 

►TRANSMETTRE UN ART MAJEUR

Brigitte Hermetz, professeur de danse à la Galerie de la Danse / © Isabelle Brunnarius
Brigitte Hermetz, professeur de danse à la Galerie de la Danse / © Isabelle Brunnarius

Au cours de ce tournage, les interviews avec les professeurs ont été passionnantes. Nous avions donné rendez-vous à Brigitte Hermetz dans une brasserie bisontine pour qu'elle nous parle de sa carrière. Nous lui avions aussi demandé de nous apporter des photos d'elle lorsqu'elle dansait à l'Opéra de Paris. Avec une grande simplicité, Brigitte Hermetz nous a parlé de ses débuts en danse, des professeurs qui lui ont transmis les fondements de l'école française, des grands ballets qu'elle a dansé et ce qu'elle veut aujourd'hui transmettre à ses élèves de la Galerie de la Danse. 
Qu'ils enseignent le classique, le hip hop ou le contemporain, les enseignants rencontrés lors de ce tournage partagent les mêmes valeurs. Avec passion,  Ryveh Leby d'Art K danse et Amandine Dumont du conservatoire de Besançon, se donnent  "à fond" ! Avec la danse, impossible de tricher. 

La Galerie de la danse / © Isabelle Brunnarius
La Galerie de la danse / © Isabelle Brunnarius

La Galerie de la Danse / © Isabelle Brunnarius
La Galerie de la Danse / © Isabelle Brunnarius
La Galerie de la Danse / © Isabelle Brunnarius
La Galerie de la Danse / © Isabelle Brunnarius

 

 

►FAÇON DE PENSER, FAÇON DE DANSER

Amandine Dumont / © Isabelle Brunnarius
Amandine Dumont / © Isabelle Brunnarius

La danse classique conquiert ses lettres de noblesse avec Louis XIV, la danse contemporaine née au XXe siècle d'une soif de liberté et le Hip Hop émerge dans une société marquée par la violence : la danse, comme tout art, est une vision du monde. A chacun de trouver celle qui lui convient pour qu'il puisse exprimer ce qu'il ressent au fond de lui. 

 

Conservatoire de Besançon / © Isabelle Brunnarius
Conservatoire de Besançon / © Isabelle Brunnarius
Conservatoire de Besançon / © Isabelle Brunnarius
Conservatoire de Besançon / © Isabelle Brunnarius
Conservatoire de Besançon / © isabelle Brunnarius
Conservatoire de Besançon / © isabelle Brunnarius
Conservatoire de Besançon / © Isabelle Brunnarius
Conservatoire de Besançon / © Isabelle Brunnarius
Conservatoire de Besançon / © Isabelle Brunnarius
Conservatoire de Besançon / © Isabelle Brunnarius

 

 

►LE BONHEUR DE DANSER

Tangoelans / © Isabelle Brunnarius
Tangoelans / © Isabelle Brunnarius

Pour terminer cette série de quatre reportages sur la danse, nous voulions aller aussi voir des passionnés de Tango. C'est plus qu'une danse de salon, c'est aussi un art. Les tangueras et tangueros sont aussi "à fond" pour reprendre l'expression de Ryveh Leby. La complexité de cette danse les amène à se dépasser à chaque Milonguita. C'est le nom des bals de Tango. 
A Besançon, l'association Tangoelans organise tous les jeudis soirs aux Lémôdoubs une Milonguita , au centre Saint Pierre de Besançon. C'est ouvert à tous. 

Pour cette série, j'ai voulu le laisser le mot de la fin à une danseuse. De 1984 à 2015, Patricia Marie a été artiste chorégraphique. Elle a fait partie de la compagnie L'Esquisse de Jöelle Bouvier et Régis Obadia. Aujourd'hui, elle danse le Tango et ne s'arrêtera jamais de danser !
Finalement, à force de regarder et d'écouter tous ces danseurs, j'ai compris que l'effort, la persévérance, l'exigence pouvait mener au bonheur. Se dépasser, se prouver à soi même que l'on est capable de danser comme on le rêve, est source de joie intense ! 
 

Tangoelans / © Isabelle Brunnarius
Tangoelans / © Isabelle Brunnarius
Tangoelans / © Isabelle Brunnarius
Tangoelans / © Isabelle Brunnarius
Tangoelans / © Isabelle Brunnarius
Tangoelans / © Isabelle Brunnarius
Tangoelans / © isabelle Brunnarius
Tangoelans / © isabelle Brunnarius
Tangoelans / © Isabelle Brunnarius
Tangoelans / © Isabelle Brunnarius
Tangoelans / © Isabelle brunnarius
Tangoelans / © Isabelle brunnarius
Tangoelans / © Isabelle Brunnarius
Tangoelans / © Isabelle Brunnarius

 

 

►LES QUATRE REPORTAGES VIDEOS

Reportage :
Isabelle Brunnarius, Laurent Brocard, Denis Colle, Thomas Hardy, Pierre Mayayo, Jacky Paulin, Remy Bolard, Stéphanie Chevallier, Karl Monnin et Marie Baschung.