Déconfinement : quels musées sont ouverts en Franche-Comté ? Voici des idées de sortie

© Pascal Sulocha
© Pascal Sulocha

A l'heure du déconfinement, les "petits" musées rouvrent ou sont sur le point de le faire en mettant en place des mesures sanitaires. Besançon, Belfort... du Territoire de Belfort, au Doubs, au Jura... voici quelques sites où savourer à nouveau la culture.

Par Maud Didier

Depuis le 11 mai, certains musées et monuments historiques sont autorisés à rouvrir.

Même si tout au long du confinement les musées n'ont pas manqué d'idées pour rester en lien avec le public, pour bon nombre d'entre nous, nous avons hâte de pouvoir déambuler dans nos musées et découvrir ou redécouvrir les merveilles de notre patrimoine.
 

A Belfort, une offre culturelle déjà vaste


Dans le Territoire de Belfort certains musées sont ouverts à nouveau, ainsi que la terrasse du Lion et les archives municipales de la ville.
 
Vous y découvrirez un ensemble prestigieux de 150 peintures, sculptures et dessins du XXe s., offert à la Ville de Belfort par le collaborateur de Daniel-Henry Kahnweiler (Picasso, Braque, Léger, Gris, Laurens, Masson…).
 
L'exposition de gravures de Pablo Picasso terminé 19 janvier 2020 au musée d'art moderne de Belfort / © France 3 Franche-Comté / Vanessa Hirson
L'exposition de gravures de Pablo Picasso terminé 19 janvier 2020 au musée d'art moderne de Belfort / © France 3 Franche-Comté / Vanessa Hirson
 Au coeur de la ville historique, cette tour bastionnée, abrite les expositions temporaires du musée de Belfort. Classé Monument Historique en 1971, cet ouvrage architectural bastionné fut conçu par Vauban pour la défense de Belfort.

Le visiteur peut découvrir la nouvelle exposition temporaire "Dans l'oeil du Territoire" à voir jusqu'au 30 août. Des photographies issues d’une commande passée par le Granit en 1987 à dix photographes. Chacun ayant pour mission de réaliser un travail portant sur un certain nombre de communes. Sont exposées une centaine d’œuvres représentatives des saisons du territoire, donnant une façon de voir l'évolution des paysages.
 
 
 
En partant du parking du Char Martin (site fortifié est) : il suffit d'entrer dans la Citadelle et de commencer à monter le chemin. Au niveau de l'entrée du grand souterrain vous trouverez à droite une petite porte, la poterne, donnant sur le centre-ville. Prenez-la, descendez et suivez les panneaux qui vous feront longer la falaise jusqu'à la terrasse du Lion.
Un incontournable de Belfort, pour découvrir une vue panoramique de la ville et être au plus près du Lion du sculpteur Bartholdi.
 
© Pascal Sulocha
© Pascal Sulocha

L'œuvre symbolise la résistance héroïque de la ville menée par le colonel Denfert-Rochereau pendant le siège de Belfort par l'armée prussienne, durant 103 jours (de décembre 1870 à février 1871)1. Selon Bartholdi, le monument représente, sous forme colossale, un lion harcelé, acculé et terrible encore en sa fureur et le sentiment exprimé dans l’œuvre doit surtout glorifier l’énergie de la défense. Ce n’est ni une victoire ni une défaite qu’elle doit rappeler. Venez explorez la citadelle de Belfort c'est par ici
 

Terrasse et Lion de Belfort

 
  • Le lundi 1er juin, deux autres musées ouvriront  à Belfort

Le Musée d'Histoire installé dans l'ancienne caserne, au cœur de la Citadelle. Les collections révèlent les différentes phases de l'Histoire de Belfort, et de sa région, à travers la présentation de plusieurs centaines d'objets caractéristiques de la vie militaire mais aussi de l'histoire locale de la préhistoire jusqu'au XXe  siècle. Sculptures, peintures, objets, costumes, armes, souvenirs liés à la défense de Belfort en 1870 sont à découvrir au sein du Musée.

Découvrez l'exposition temporaire 103 jours - 18 février 1871
Belfort se rend après 103 jours de siège. La maladresse de l'empereur Napoléon III a provoqué en juillet 1870 une guerre entre la France et la Prusse.
Leur pays étant envahi par les armées allemandes coalisées autour de la Prusse, les Français sont contraints de signer un armistice le 28 janvier 1871. Mais au sud de l'Alsace, la ville fortifiée de Belfort continue de résister à l'envahisseur.vL’objectif de cette exposition est de présenter, vues de Belfort, les étapes du conflit et de rappeler la chronologie, pour que les Belfortains aient une vision claire de cette guerre qui a fait entrer la cité dans l’histoire nationale. 
 
  • La Tour 41 - Musée des Beaux-arts !

Découvrez près de 130 œuvres d’artistes célèbres ou moins reconnus, locaux ou non, dont les productions ont nourries la richesse de cette collection. 
Les peintures, les sculptures, les gravures et les dessins sont donc donc répartis selon cinq thèmes : l'allégorie, le sentiment religieux, la nature et la société, les portraits, un espace dédié au sculpteur Camille Lefèvre et à sa donation.


Les musées de Belfort sont ouverts tous les jours de 10h à 12h30 et de 14h à 18h, sauf le mardi.


A Beaucourt, le musée Japy


Toujours dans le Territoire, à Beaucourt, le musée Japy a rouvert ses portes ce mercredi 20 mai.

Le musée Japy, installé dans les anciens ateliers d’horlogerie et ouvert en 1986, fait revivre toute une époque industrielle. Il retrace l’épopée de la « dynastie Japy ». Les collections tentent de rendre compte de l’industrialisation du secteur horloger et des stratégies de développement et de diversification d’une entreprise qui, de simple manufacture en 1777, deviendra la deuxième plus importante concentration industrielle française sous le Second Empire. Découvrez l'exposition "Fer parler l’Imagin’Air", qui est prolongée jusqu’au 6 septembre.

 
 

Dans le Doubs, à Besançon, le musée du Temps est ouvert


A Besançon, le Musée du Temps situé au Palais Granvelle vous accueille à nouveau et a adapté son parcours et sa capacité d’accueil (50 personnes dans le musée, 10 dans l’exposition Time is Tomi).

Le port du masque est exigé à l’entrée. 

Venez découvrir l'exposition temporaire "Time is Tomi,Tomi Ungerer, le temps en héritage". Cette exposition explore la relation particulière de célèbre illustrateur Tomi Ungerer avec le temps.
 
Tomi Ungerer, le temps en héritage au musée du Temps de Besançon
Reportage d'Emmanuel Rivallain, Denis Colle, Fabienne Le Moing et Amélie Goiffon. Avec Laurence Reibel, conservatrice du Musée du temps, et Jean-Baptiste Viot, horloger Crédit photo: Café Gourmand Production - Séverine Beaudot
 Pour la visite virutelle c'est ici

Jusqu’au 31 mai, l’entrée du musée est gratuite pour tous à titre exceptionnel.


Dans le Jura, un voyage à bord des véhicules d'antan


Le musée de véhicules anciens à Perrigny près de Lons-Le-Saunier doit rouvrir le 27 mai avec pour thème cette année ''les véhicules de sports".
 
Sur ma route au Musée des véhicules anciens de Perrigny (Jura)


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus