Elections 2021 : à Besançon, des jobs étudiants pour compléter les effectifs d’assesseurs

Pour compléter les effectifs des assesseurs des élections départementales et régionales des 20 et 27 juin, la ville de Besançon (Doubs) embauche des étudiants. Car depuis plusieurs années, la municipalité peine à trouver assez de bénévoles, et la pandémie accentue les besoins. 

Les élections départementales et régionales se tiendront les 20 et 27 juin prochain
Les élections départementales et régionales se tiendront les 20 et 27 juin prochain © IP3 PRESS/MAXPPP

Pour les communes, c’est un défi renouvelé à chaque scrutin : trouver les assesseurs qui tiendront les bureaux de vote toute la journée. “À chaque élection, on galère un peu à trouver des assesseurs”, confie Franck Desgeorges, directeur de la relation avec les usagers à la ville de Besançon, chargé de l’organisation du vote. Alors, cette année, pour les deux scrutins des élections départementales et régionales, les 20 et 27 juin prochain, la municipalité recrute des étudiants, pour deux jours de CDD, afin de compléter les effectifs. 

Plus de 600 personnes pour tenir les bureaux de vote de Besançon

La difficulté à trouver des assesseurs n’est pas nouvelle : ceux-ci sont normalement des bénévoles, électeurs de la commune ou du canton, et les mêmes pour toute la journée pour chaque bureau. Or, les volontaires se font de plus en plus rares, même en mettant à profit les élus, ainsi que les bénévoles proposés par les partis et les listes électorales. “Depuis quelques années, on complète au dernier moment par des agents municipaux", explique-t-il. 

Et cette année, la situation est doublement complexe : “on organise à la fois les régionales et les départementales”. Il n’y aura donc pas 68 bureaux, comme d’ordinaires, mais 136. Autre difficulté : la loi prévoit qu’au moins deux assesseurs, en plus du président et du secrétaire de bureau, soient présents. Mais avec la pandémie du covid-19, les besoins sont plus importants : “on l’avait déjà fait pour les municipales, raconte Franck Desgeorges, avoir une personne en entrée de bureau, pour rappeler le port du masque, limiter la présence des personnes dans le bureau, faire passer les personnes vulnérables devant et gérer la file d’attente”. Un troisième assesseur sera donc nécessaire. La ville doit donc trouver près de 410 assesseurs, 136 secrétaires de bureau, et 68 présidents de bureaux (qui pourront présider à la fois le bureau de vote des départementales et celui des régionales du même site). Cette fois-ci, les agents municipaux n’y suffiront pas. 

“Comme les étudiants sont plutôt en difficulté en ce moment, on a fait le choix de diriger sur eux la focale” expose Franck Desgeorges. Comme il est interdit de rémunérer un assesseur, et que l’on peut uniquement demander à des agents municipaux d’effectuer une vacation dans un bureau, ces étudiants feront en réalité un CDD d’agent municipal, et ils viendront en renfort dans les bureaux de vote, s’il y en a besoin le jour J. Une pirouette juridique que la municipalité de Besançon n’est pas la première à faire : “on a eu des échanges avec d’autres grandes villes, et on s’est rendus compte qu’on était les derniers à s’en passer”. 

Pour postuler, les étudiants ont jusqu’au 4 juin, en répondant au formulaire ci-dessus. Ils seront rémunérés 175 euros brut pour une journée. Les habitants de Besançon qui voudraient se porter volontaires pour être assesseurs peuvent également le faire auprès du service des élections au 03.81.61.59.25.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections élections régionales 2021