EN IMAGES. Du soleil, du sport... et du patrimoine : retour sur un 21e Trail des Forts record à Besançon

Ce dimanche 12 mai a marqué la fin du 21e Trail des Forts, course sportive en extérieur sur les hauteurs de Besançon (Doubs). Cette année a vu une participation record, avec plus de 6 500 personnes engagées. Retour sur une édition historique.

Clap de fin pour une édition record. Ce dimanche 12 mai, il était 13 h 45 lorsque l'organisation du Trail des Forts a remis les dernières récompenses aux courageux sportifs s'étant hissés sur les podiums des huit épreuves proposées durant ce week-end ensoleillé.

Deux journées placées sous le sceau du sport et de la chaleur, certes, mais également de la nature et de la découverte grâce aux tracés des différents trails, louvoyant entre la vieille ville de Besançon, la Citadelle (ouverte exceptionnellement pour l'occasion) et les dix forts des XVIIIe et XIXe siècles construits par Vauban pour protéger la cité comtoise. 

Participation record

Un tracé mêlant dimensions physique et historique qui a su séduire, et ce pour la 21ᵉ année. En 2024, ils étaient ainsi 6 539, toutes courses confondues, à avoir participé à la plus grande course nature de l’est de la France.

"C'est notre record ! Et on a augmenté les effectifs de 2,5 % par rapport à l'an dernier, donc on est plutôt content" sourit Izaline Guenot, vice-président de l'Amicale sportive territoriale bisontine (ASTB) et organisatrice de l'événement.

Les participants sont aux deux tiers des gens de la région, mais on a aussi des Parisiens, des Lyonnais et aussi des Suisses et des Belges.

Izaline Guenot,

organisatrice du Trail des Forts

Cette année, 500 bénévoles étaient à pied d'œuvre. Des petites mains essentielles pour signaler les parcours, ravitailler, remettre les dossards, tenir la buvette... Et ce depuis le départ du trail de 60 km, première course, commencée le 11 mai à 7 h 30, jusqu'à la randonnée de 11 km, dernière épreuve qui a eu lieu ce dimanche à 11 h 30.

"On a 8 épreuves différentes, avec l'objectif d'attirer le plus de monde possible" reprend Izaline Guenot. "Avec des parcours plus difficiles, comme le 60 et le 36km, et des tracés plus grands publics avec des trails de 21 et 11 km. D'ailleurs, ces deux courses ont été complètes 10 jours avant le départ". 

Un trail "populaire"

Preuve d'un engouement certain pour un événement qui se veut populaire, et où on ne va pas forcément chercher la performance. "On sait qu'à Besançon, on aura pas forcément l'élite des athlètes" assume l'organisatrice du Trail des Forts. "Mais ça ne nous dérange pas. Au contraire, on a créé un événement où un maximum de personnes peut se retrouver et passer un bon moment en faisant du sport".

La preuve, des formats plus "atypiques" comme un contre-la-montre nocturne sur les hauteurs de la Citadelle, une randonnée de 11 km et surtout, le trail "kids", ont aussi fait le plein. Et les départs et arrivées, qui ont eu lieu à la Rodia, ont été les témoins de belles scènes de communion avec un public présent en nombre.

À la Rodia, on avait la buvette, mais aussi de la restauration, des stands de soins, un podologue, des massages, des jeux pour enfants. Et même un concert ! On a essayé de faire rester les gens le plus possible, et de créer une vraie expérience "Trail des Forts".

Izaline Guenot,

organisatrice du Trail des Forts

Pas de points négatifs donc ? "J'avoue que j'ai un peu stressé à cause des températures" conclut Izaline Guenot. "Il faisait vraiment chaud et je ne voulais pas d'accidents". Une crainte légitime, mais, à part quelques déshydratations et légers malaises dus au soleil, aucun incident majeur n'a été déclaré. 

Les vainqueurs 2024 :


60 km :  Carine Loyer chez les femmes (6:17:56) et Dimitri Morel-Jean chez les hommes (4:51:13).

36 km : Isabelle Dupré chez les femmes (3:12:22) et Simon Fischer chez les hommes (2:38:04).

21 km : Cléa Lelièvre chez les femmes (1:38:3) et Matthias Michaut chez les hommes (1:19:13).

11 km : Juliette Belondrade chez les femmes (57:24) et Camille Cucherousset chez les hommes (44:09).