Favoriser la pratique du sport : le comité régional olympique et sportif propose plusieurs formules

Faire du sport sur son temps de loisir ou à la pause au travail, c'est bon pour la forme. / © France 3 Franche-Comté : Jean-Stéphane Maurice
Faire du sport sur son temps de loisir ou à la pause au travail, c'est bon pour la forme. / © France 3 Franche-Comté : Jean-Stéphane Maurice

Le « Pass Santé» et « Work and Move », voici les deux formules mises en place pour deux publics différents par le Comité Régional Olympique et Sportif mais un seul objectif : faire du sport. 

Par Thierry Chauffour

Le réseau Sport et Santé du CROS Bourgogne Franche-Comté a pour objectif de développer la pratique du sport pour tous.

Le Pass Santé propose des activités physiques et sportives à des patients atteints de pathologies chroniques (surpoids-obésité, diabète, pathologies cardio-vasculaires, pulmonaires, cancers…) pour lesquelles la pratique sportive est validée par un professionnel de santé. Quatre-cent cinquante médecins de la région sont partenaires et dirigent leurs patients vers des activités adaptées. Depuis 2016, la loi de modernisation de notre système de santé encadre ces prescriptions. Après un bilan, le patient est orienté vers le CROS et une association.

A Besançon, l’association NaMaPi (Natation, Marche, Pilate) met en place divers activités sportives pour ce public spécifique. Tous les lundis, un groupe d’une quinzaine de personnes en ALD (affection de longue durée) pratiquent la marche nordique sur les chemins du grand-Besançon. Tous disent en tirer un bénéfice certain dans leur parcours de guérison. Le sport en groupe permet aussi de partager des expériences et de retisser du lien social pour des personnes seules.

Le dispositif « Work and Move » s’adresse à un public salarié qui souvent manque de temps pour faire du sport. Le principe est simple : le CROS s’occupe de trouver un animateur et une salle pour un groupe sur le lieu de travail. C’est le cas depuis quatre ans à Temis, quartier de bureaux du nord de Besançon. Une fois par semaine les volontaires se retrouvent pour des sessions de remise en forme ou de perfectionnement. Se dépenser et transpirer à l’heure de la pause-déjeuner avant de retrouver son bureau.

Les séances sont également proposées à l’intérieur même des entreprises. Selon des études, faire du sport améliore la productivité et réduit l’absentéisme et les arrêts maladies.

 

Regardez notre reportage 

Le sport c'est bon pour la santé !
Reportage Thierry Chauffour, Jean-Stéphane Maurice avec Marie-Lise Thiollet Comité Régional Olympique et Sportif Jean-Pierre Bihler Bernadette Belot Association NaMaPi Besançon Mickaël Barthaux Animateur sportif Angélique Garnier Benoît Jeanneau Aloïse Bardi Comité Régional Olympique et Sportif

 

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus