• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Gilets jaunes : 6ème samedi de mobilisation à Besançon, tensions près de la préfecture

Manifestation des gilets jaunes à Besançon, le 22 décembre 2018. / © France 3 Franche-Comté / L. Ducrozet
Manifestation des gilets jaunes à Besançon, le 22 décembre 2018. / © France 3 Franche-Comté / L. Ducrozet

La manifestation des gilets jaunes, mobilisés pour "l'acte VI" du mouvement, a réuni plusieurs centaines de personnes ce samedi à Besançon.

Par ML

La mobilisation n'a pas décru par rapport à la semaine dernière. En début d’après-midi, ce samedi, la manifestation a rassemblé plusieurs centaines de personnes place de la Révolution. Un sixième week-end de mobilisation pour réaffirmer avec force l’opposition à la politique gouvernementale. « Les mesures concédées par le gouvernement ne sont que des miettes, estime un manifestant. Les 100 euros, c’est la prime d’activité donc ça touche très peu de personnes. Les retraités, ce n’est pas avant juillet. On n’est pas satisfaits, donc on manifeste. »
 
Les gilets jaunes défilent dans le centre-ville de Besançon, le 22 décembre. / © France 3 Franche-Comté / L. Ducrozet
Les gilets jaunes défilent dans le centre-ville de Besançon, le 22 décembre. / © France 3 Franche-Comté / L. Ducrozet


Aux côtés des gilets jaunes, des militants politiques et syndicaux avaient fait le déplacement. « Dès qu’il y a des gens qui réclament leur pain, qui veulent se battre pour que les salaires augmentent, pour la fin du chômage, pour ne pas payer des taxes alors que les plus grands patrons en payent quasiment moins que les salariés, évidemment qu’on en est », assure un adhérent Lutte ouvrière. 
 

Les gilets jaunes ont défilé dans le centre-ville sans incident. Mais le scénario de la semaine précédente s’est répété à l’approche de la préfecture du Doubs. Des heurts ont éclaté entre certains manifestants et les forces de l’ordre qui barraient les accès et on fait usage de gaz lacrymogènes. Les projectiles comprenaient, selon la préfecture, de l’acide et des cocktails molotov. Au moins cinq personnes ont été interpellées. En début de soirée, les forces de l’ordre appelaient les manifestants à se disperser.
 
Face à face entre policiers et manifestants, ce 22 décembre à Besançon. / © France 3 Franche-Comté / E. DEBIEF
Face à face entre policiers et manifestants, ce 22 décembre à Besançon. / © France 3 Franche-Comté / E. DEBIEF

Sur le même sujet

Bourgogne : de nombreuses animations vous attendent pour le Mois des Climats !

Les + Lus