Besançon : 200 euros pour les vélos électriques et 400 euros pour les vélos cargos électriques. L'agglomération lance une aide à l'achat pour les VAE

Publié le Mis à jour le

Le Grand Besançon a annoncé ce mardi 21 décembre la mise en place d’une aide à l’achat pour les particuliers de l’agglomération qui achèteront un vélo électrique ou un vélo cargo à assistance électrique neufs.

Une bonne nouvelle pour les habitants du Grand Besançon qui réfléchissaient à l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE). Ce mardi 21 décembre, l’agglomération vient d’annoncer dans un communiqué la mise en place d’une aide à l’achat pour les vélos et vélos cargos électriques.

Dès le 1er janvier 2022, les habitants du Grand Besançon qui achèteront un vélo ou un vélo cargo électrique neuf pourront déposer un dossier sur le site internet de l’agglomération, pour bénéficier d’une aide de 200 euros pour un vélo et 400 euros pour un vélo cargo électrique. Pour en bénéficier, il faudra répondre à ces critères : être majeur, être domicilié dans une commune du Grand Besançon et avoir un revenu fiscal de référence inférieur ou égal à 19.665 euros par part. Le VAE acheté devra impérativement être neuf, et répondre à des normes décrites dans le dossier qui sera disponible sur le site internet de l'agglomération dans "mes démarches".

Cette aide du Grand Besançon permettra également de candidater à l’aide à l’achat du gouvernement : le « bonus vélo ». Cette aide complémentaire, qui n’est accordée que lorsque la collectivité territoriale où l’on vit en propose et nous en accordée une, sera dans cette situation de 200 euros, le montant maximum possible. « L’Etat accorde une aide à l’achat d’un vélo électrique », confirme Marie Zehaf, vice-présidente du Grand Besançon déléguée aux Transports, Mobilités et au Stationnement, « mais qui est conditionnée à ce que la collectivité locale en charge des mobilités en accorde une ». « C’est pour ça qu’on a choisi de mettre cette aide en place » explique-t-elle.

A la différence de l'aide à l'achat de l'agglomération, le bonus vélo du gouvernement est réservé aux ménages les plus modestes : pour en bénéficier, le revenu fiscal de référence doit être égal ou inférieur à 13.489 euros par part fiscale. Au total, les habitants du Grand Besançon les plus modestes pourront donc bénéficier d’une aide allant jusqu’à 400 euros pour un vélo électrique, et 600 euros pour un vélo cargo électrique.

Le succès de la location de vélos électriques

Un autre élément a encouragé l’agglomération à créer cette subvention : le succès de l’offre de location de vélos électriques de Ginko. La régie responsable des transports en commun propose en effet de louer des VAE pour des tarifs avantageux, 120 euros pour 12 mois pour ses abonnés, 240 euros l’année pour les autres. « Ça marche très, très bien » se réjouit Marie Zehaf. Depuis le lancement du dispositif en 2019, la flotte est en permanence louée. La liste d’attente pour en obtenir un doit d’ailleurs régulièrement être fermée. « On essaie d’éviter que les gens s’inscrivent et soient déçus de devoir attendre trop longtemps ».

« On a actuellement près de 500 vélos en location, on va en acquérir 300 l’année prochaine » complète Marie Zéhaf. « Ils permettent de tester les VAE, de voir si cela nous convient ». Car la location des VAE Ginko est limitée à 12 mois. Ensuite, les usagers sont invités à investir.

L’agglomération espère donc que son aide à l’achat permettra de convaincre de nouveaux habitants de franchir le pas et de préférer un vélo électrique à la voiture. « On ne sait pas combien de demandes on aura » avoue Marie Zéhaf. Pour le moment, la collectivité territoriale a provisionné 70.000 euros de budget annuel pour cette nouvelle aide, dans un premier temps pour deux ans. Un budget qui n’est pas un plafond, l’élue affirme qu’il pourra être réévalué si le succès est au rendez-vous.