Guillaume Dujardin, ancien professeur de théâtre de l'université de Besançon, condamné à quatre ans de prison dont deux ferme

Publié le Mis à jour le
Écrit par Rachel Rodrigues
L'ancien professeur de théâtre de l'université de Besançon a été condamné à quatre ans de prison, dont deux ferme, d'après la décision de la cour d'appel, confirmant la peine prononcée en première instance.
L'ancien professeur de théâtre de l'université de Besançon a été condamné à quatre ans de prison, dont deux ferme, d'après la décision de la cour d'appel, confirmant la peine prononcée en première instance. © LUDOVIC LAUDE / L'EST REPUBLICAIN / MAXPPP

La cour d'appel a confirmé la peine prononcée en première instance contre cet ancien professeur de théâtre de l'université de Besançon, poursuivi pour harcèlement, agression et chantage sexuel sur dix de ses étudiantes.

Guillaume Dujardin écopera donc bien de quatre ans de prison, dont deux ans ferme. L'ancien professeur de théâtre de l'université de Besançon a été reconnu coupable d'avoir abusé de ses élèves. 

Cette condamnation intervient alors que la même peine avait été requise par l'avocat général, pendant le procès devant la cour d'appel, le 21 septembre dernier. 

Interdiction d'enseigner

La cour d'appel a assorti sa décision d'une interdiction définitive d'enseigner ainsi que d'exercer la profession de metteur en scène. Cela rejoint également le réquisitoire du procureur de la République, Etienne Manteaux, formulé en octobre 2020.

Aujourd'hui libraire dans la Manche, l'ancien professeur à l'Université de Franche-Comté et créateur du Festival de Caves, Guillaume Dujardin, 50 ans, était poursuivi pour des faits commis entre 2014 et 2017 sur dix de ses étudiantes. Neuf anciennes étudiantes et un ancien étudiant du DEUST de théâtre à Besançon s'étaient portés partie civile. 

Agressions, chantage et harcèlement sexuel

Début octobre 2020, au tribunal correctionnel de Besançon, le procureur avait notamment pointé du doigt "l'emprise redoutable" qu'avait le professeur sur ses étudiantes. 

L'une d'elles, devenue anorexique, puis boulimique, a fait "quatre tentatives de suicides" et "a même pensé à se prostituer, tellement son corps était devenu un
déchet"
, avait également rappelé Me Lassalle, avocate des neuf plaignantes.

Les témoignages d'étudiants à la barre rapportent également que l'ancien professeur proposait à certains de "travailler" seuls ou en petits groupes en dehors des heures de cours et leur faisait répéter des scènes nus.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.