La langue des signes attire de plus en plus de monde : exemple à Saint-Vit, près de Besançon

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sarah Rebouh
Le concept de "café signes" prend de l'ampleur, notamment à Saint-Vit.
Le concept de "café signes" prend de l'ampleur, notamment à Saint-Vit. © Denis Colle

De plus en plus de gens s'intéressent à la langue des signes, notamment pour les plus jeunes, même bien entendants. Samedi, un atelier découverte avait lieu à Saint-Vit, près de Besançon, au café du Centre. Reportage.

La langue des signes française, LSF, est un langage visuel et gestuel utilisé par les personnes malentendantes et certains entendants. C’est l’abbé Charles Michel de l’Epée (1712-1789) qui fonda au 18ème siècle la première école publique destinée aux personnes sourdes.

En France, on compte environ 100 000 pratiquants de la LSF. D'ailleurs, de plus en plus de monde s'y intéresse, notamment les jeunes parents qui parviennent à communiquer avec leur enfant bien plus tôt, grâce à cette méthode. 

Une fois par mois, cinq assistantes maternelles partagent leur savoir en matière de langue des signes au café du Centre, situé à Saint-Vit. Ce samedi 3 novembre, nous sommes allés assister à l'un de ces ateliers.

Découvrez notre reportage : 
Saint-Vit : ils s'initient à la langue des signes

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.