Municipales 2020. Coronavirus Covid-19 : des meetings politiques annulés

Le candidat à la mairie de Vesoul Alain Chrétien, et à celle de Besançon Éric Alauzet, annulent leurs meetings. La raison invoquée par le candidat de Besançon : "L'évolution et l'aggravation de la crise sanitaire liée au coronavirus."
Les candidats Éric Alauzet (Besançon), à gauche, et Alain Chrétien, à droite, ont tous deux annulé leur meeting prévu ce 10 mars
Les candidats Éric Alauzet (Besançon), à gauche, et Alain Chrétien, à droite, ont tous deux annulé leur meeting prévu ce 10 mars © J.-C. Tardivon / MaxPPP - Francois Lafite / Wostok Press / MaxPPP
Le meeting du candidat Éric Alauzet, prévu le 10 mars au Petit Kursaal, est annulé en raison du coronavirus, a indiqué le candidat à la mairie de Besançon.

"L'évolution et l'aggravation de la crise sanitaire liée au coronavirus me conduisent à annuler malheureusement le meeting", précise-t-il.

"Rassembler plus de 300 personnes et les confiner dans un endroit clos pendant deux heures constitue une situation qu’il faut éviter", rappelle-t-il. "Notamment au Petit Kursaal où la ventilation n'est pas performante".
 

Facebook live


Éric Alauzet indique prendre sa "part de responsabilité" :  "Je ne peux pas exposer les Bisontins au risque de contamination en phase 2 alors que toutes les mesures doivent être prises pour retarder et amoindrir la phase épidémique de la maladie."

Le candidat propose, à la place de ce meeting, un Facebook Live qui aura lieu à 19 h le même jour. "Je pourrai ainsi leur présenter notre projet et répondre à toutes leurs questions", conclut-il.
 

À Vesoul aussi


Le candidat à la mairie de Vesoul, Alain Chrétien ("Agir la droite constructive"), annule lui aussi son meeting. La rencontre était prévue le 10 mars.
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique coronavirus/covid-19 santé société