Municipales 2020 : un simulateur en ligne de résultats électoraux créé par deux Bisontins

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lucie Thiery
Christophe Boutet et Michel Chevassu ont créé un simulateur de résultats électoraux pour les municipales 2020
Christophe Boutet et Michel Chevassu ont créé un simulateur de résultats électoraux pour les municipales 2020 © Olivier Testault/Art libre

Christophe Boutet et Michel Chevassu, deux entrepreneurs du numérique bisontins ont mis au point un simulateur pour les élections municipales de Mars 2020. Il permet d'estimer le nombre de conseillers élus en fonction des scores obtenus par chacune des listes. Un service pédagogique gratuit.

Les 15 et 22 mars 2020, vous serez appelés aux urnes pour élire vos conseillers municipaux.
Mais connaissez-vous le mode de scrutin dans votre ville ? Savez-vous qu'il différe selon que vous vivez dans une commune de plus ou de moins de 1000 habitants ? Connaissez-vous le nombre de conseillers que vous élirez ? Et savez-vous estimer le nombre de sièges qu'obtiendra une liste en fonction des suffrages obtenus ?

Un module web pourrait vous aider à tout comprendre des règles électorales.
L'interface est simple et l'outil pédagogique. Ce simulateur en ligne créé par deux Bisontins permet de calculer la répartition des sièges en s'appuyant sur des sondages ou sur des résultats sortis tout droit de son imagination.

S'il existe déjà des simulateurs disponibles sur internet et notamment sur les sites des préfectures, ils sont souvent peu ergonomiques. 

 
 

L'exercice concerne toutes les communes de France exceptées celles de moins de 1000 habitants,


"car c'est plus compliqué à simuler, le scrutin y est nominal, il est donc possible de panacher, rayer des noms sur chacune des listes",

explique Christophe Boutet l'un des créateurs de l'outil.

En revanche le simulateur en ligne fournit des informations sur la commune telles que sa population, le nombre d'inscrits sur la liste électorale et le nombre de sièges au conseil municipal.

Pour toutes les autres communes, chacun peut donc s'amuser à imaginer ses propres projections électorales. 
Pour chacune des listes, il suffit d'entrer les scores au 1er et second tour, en s'appuyant sur les sondages ou en se basant sur ses propres rêves et intuitions. On obtient ensuite le nombre de sièges obtenus en fonction de ces résultats.

En discutant autour d'eux des élections, ils ont compris que de nombreux citoyens ignorent le fonctionnement de ce scrutin. L'idée de créer cet outil leur est donc naturellement venue. 
 

Des communes rayées de la carte depuis 1916 avec 3 conseillers


Le développement de ce service a nécessité trois semaines de travail. Les ingénieux développeurs ont su créer un algorythme à partir du code électoral, en prenant en compte ses subtilités et ses cas particuliers.
Via les sites de l'INSEE et du ministère de l'intérieur, ils ont d'abord collecté les données des communes : la population municipale 2020, le nombre de sièges par commune et les suffrages exprimés aux municipales de 2014.

"Nous avons également pris en compte les communes qui ont changé de statut".


Un peu plus de 700 communes nouvelles, fusionnant plus de 2 500 communes, ont été créées depuis le 1er janvier 2016.
C'est ainsi que les communes nouvellement créées de 6 000 ou 8 000 habitants auront autant de conseillers élus que des villes de taille nettement supérieure comme Nantes ou Strasbourg.

Ce travail leur a également permis de découvrir des situations parfois cocasses. Dans la Meuse, par exemple, 6 communes du département, détruites pendant la bataille de Verdun, n'ont jamais été reconstruites mais disposent tout de même d'une commission municipale de 3 membres nommés par le Préfet.

Ce simulateur a été imaginé par Michel Chevassu et Christophe Boutet, les co-fondateurs de la société Débutant-e AccepT à Besançon.

"Cet outil est un moyen de montrer notre savoir-faire, communiquer sur nos compétences en matière de développement de services numériques via un outil ludique et concernant"

explique Christophe Boutet.

Cette entreprise spécialisée dans les services liés à la transformaion numérique des collectivités et des entreprises devrait voir le jour au printemps 2020. Elle veut privilégier l'embauche des jeunes diplômés ou autodidactes afin de les aider à passer la barrière de la "première expérience exigée".


https://simulateur-municipales.fr/

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.