Le périscolaire sera payant à la rentrée prochaine à Besançon

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot .

C'était dans l'air. La ville de Besançon souhaite facturer les activités mises en place avant et après l'école. Le coût sera symbolique : 2 à 10 euros par an et par enfant. 

Majorité et opposition ont acté la mesure en commission "éducation". Elle sera présentée au vote lors du prochain conseil municipal le 4 avril 2016.



Pourquoi rendre le périscolaire payant ?



Depuis la rentrée 2014 et la réforme des rythmes scolaires, les activités après l'école sont gratuites à Besançon. Dans les écoles maternelles et primaires publiques, 4500 enfants sur 9000 passent chaque jour par la case "périscolaire", matin, midi ou soir explique Yves-Michel Dahoui, adjoint au maire chargé de l'Éducation.

 

Le périscolaire c'est un budget de 1,5 millions d'euros pour 450 animateurs, et 20 référants"

dit l'élu. 



durée de la vidéo: 01 min 32
A la rentrée, les parents payeront 2 à 10 euros par an par enfants. La ville justifie ce choix par un meilleur accueil. Interview : Yves-Michel Dahoui, adjoint au Maire de Besançon chargé de l'éducation - Corinne Binétruy, fédération des parents d'élèves de l'enseignement public (PEEP) . Reportage L.Ducrozet et D.Martin.




Un choix politique et budgétaire

En rendant le périscolaire payant, la ville va pouvoir obtenir des financements de la Caisse d'Allocations Familiales à hauteur de 700.000 euros selon Yves-Michel Dahoui. Dans un contexte budgétaire tendu pour les collectivités, cette aide sera la bienvenue. 50 animateurs supplémentaires seront embauchés pour arriver à un taux d'encadrement pour les enfants identiques à un centre de loisirs classique. La tarification sera une façon symbolique de responsabiliser les parents, explique l'élu. 



Depuis la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, 500 enfants à Besançon ne pouvaient pas être accueillis faute de places. 



Combien cela va coûter aux parents ? 



Le quotient familial déterminera le prix du périscolaire. Un coût annoncé entre 2 et 10 euros par an et par enfant selon les revenus de la famille. 



 







Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité