PHOTOS. Végétalisation de la place de la Révolution à Besançon : à quoi ressemblait-elle par le passé ?

Alors que la Ville de Besançon démarre les travaux de revégétalisation de la place de la Révolution en centre-ville, nous avons fouillé dans nos archives. À quoi ressemblait-elle par le passé ? Images.

Entièrement réhabilitée en 2005, la Place de la Révolution à Besançon est devenue au fil des années presque entièrement minérale. Seuls quelques petits arbres discrets trônent dans un coin de cette grande place. "Cette caractéristique s’est révélée problématique face aux températures estivales de plus en plus élevées et a fait de cette place l’un des principaux îlots de chaleur de la boucle bisontine", précise la Ville de Besançon, qui porte un projet de réhabilitation de cette place emblématique située non loin du pont Battant. Le lancement officiel des travaux a eu lieu ce 22 septembre 2023.

La municipalité à l'intention d'apporter de l'ombre à cette place emblématique, en plantant notamment des arbres, en concertation avec les habitants du quartier, invités à donner leur avis durant plusieurs temps d'échange. 

"Place du marché"

Place du Puits du Marché au Moyen Âge, Place Neuve au XVIIe siècle, Place Labourey ou encore Place de l'Abondance, la place de la Révolution a porté plusieurs noms, mais celui de "place du marché" a traversé les âges. 

La fontaine qui trône au centre de la place de 1 200 m2 est l'une des plus belles de la ville. Elle date de 1854.

En 1966, l'école des Beaux-Arts installée sur la place de la Révolution déménage et quitte le centre-ville pour des locaux plus récents, situés à l'extérieur du centre-ville.

La part belle aux voitures

À l'époque, la place offre la part belle aux voitures qui peuvent stationner sur un grand parking. En 1998, la restructuration de cette dernière fait couler l'encre et est contestée par une partie des habitants. Un grand marché couvert se trouve également là.

La place de la Révolution a été à plusieurs reprises le théâtre de fouilles archéologiques. C'était notamment le cas en 2005 et 2009. La fouille archéologique menée en 2005 sur la place de la Révolution est liée à son réaménagement dans le cadre de l’opération « Marché Beaux-Arts », et plus
particulièrement au déplacement de la fontaine.

Les vestiges étudiés alors débutent du Ier s. apr. J.‑C. jusqu’aux XVe-XVIe s. L’objectif de la fouille était de caractériser l’occupation antique tout en portant une attention particulière aux occupations plus récentes. 

La place de la Révolution vide

En 2020, la pandémie de Covid-19 sévit en France comme partout ailleurs. Les Bisontines et Bisontins sont confinés chez eux. 

La ville est vide, ce qui nous offre la possibilité de réaliser des images hors du commun, grâce à un drone.