Pourquoi la ville de Besançon a arrosé en pleine sécheresse la pelouse au parc Micaud ?

Ce jeudi 15 juin, des riverains se sont émus de voir des tuyaux d'arrosage de la ville de Besançon fonctionner au parc Micaud en pleine journée, alors que le département du Doubs est en vigilance sécheresse depuis le début de la semaine. Il s'agissait en réalité d'une opération de réparation.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

La scène a fait tourner la tête des passants. Des tuyaux d'arrosage qui tournent à plein pot, au milieu des gazons du parc Micaud de Besançon, à 11 heures, ce jeudi 15 juin. Et ce, alors que le département du Doubs est passé en vigilance sécheresse deux jours auparavant seulement. Étonnant, d'autant plus que la municipalité a annoncé il y a quelques semaines seulement un ambitieux plan de réduction de sa consommation d'eau. Mais il s'agissait en réalité d'une opération de réparation de fuites. 

"On évite de gaspiller l'eau", Samuel Lelièvre, le directeur à la biodiversité et aux espaces verts pour la ville de Besançon tient à ré-affirmer la vigilance de la municipalité en la matière. "Les agents étaient en train de réparer les fuites. Ils font des tests pour repérer les fuites" explique le directeur. "L'agent ne devait pas être loin". 

Le directeur des espaces verts tient à préciser qu'il n'y a "guère que les pelouses du parc Micaud qui sont arrosées, et c'est avant 8 heures" [en dehors de ces tests pour les fuites, ndlr]. "Ça reste un îlot de fraicheur, particulièrement apprécié et fréquenté par les Bisontins, et si on n'arrose pas en ce moment, l'herbe grille, donc on considère que s'il y a un endroit où les pelouses méritent d'être vertes pour se mettre à l'ombre et au frais, c'est au parc Micaud." Et de rajouter que l'on est "en niveau de vigilance sécheresse, il n'y a pas d'interdiction, donc l'arrosage est autorisé".

Par ailleurs, Samuel Lelièvre ajoute que dès que le département passera en "alerte sécheresse", niveau où l'arrosage est interdit en journée, "les arrosages vont s'arrêter. On est plus stricts et exigeants avec nous-même que l'arrêté".