• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Roche-lez-Beaupré : la classe inoccupée en vente sur le Bon Coin

Les parents d'élèves et le maire de la petite commune ne lâchent pas l'affaire. 32 élèves par classe de maternelle : ils refusent. Une classe est pourtant prête pour alléger les effectifs. Elle est à vendre symboliquement sur le site de petites annonces. 

Par Sophie Courageot

Classe inoccupée à prix sacrifié. La petite annonce a été mise en ligne avec le texte suivant : 

Proche tous commerces dans un cadre verdoyant, vend classe de maternelle toute équipée ( livres, informatique, jeux...)
Voisins un peu bruyants mais attachants.
Prix sacrifié par l’inspection académique et à débattre 
Possibilité de fournir 10 enfants qui n’attendent que de commencer leur scolarité !


A Roche-lez-Beaupré près de Besançon, la rentrée scolaire s'est mal passée. Le comptage des élèves au nombre de 94 a convaincu l'Académie de ne maintenir que trois classes. Le maire Jacques Krieger est furieux, il estime que le ministère est en train d'oublier les classes rurales. Les parents d'élèves ont bloqué le rond point de la commune mercredi soir.


L'Inspection d'Académie a expliqué aux parents que sur les 94 élèves, 6 ont obtenu une dérogation pour être inscrits sur la commune de Roche-lez-Beaupré. Ces élèves n'entrent pas dans le calcul. L'effectif en maternelle est donc de 88 élèves = 3 classes. 


Le maire reçu hier soir par l'inspection d'académie s'est vu opposer un refus d'ouverture. 

 

Sur le même sujet

Marche contre l'homophobie à Besançon

Les + Lus