• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Roche-lez-Beaupré : les parents d'élèves déposent un référé suspension

© France 3 Franche-Comté : Clément Jeannin
© France 3 Franche-Comté : Clément Jeannin

Les parents d'élèves de l'école de Roche près de Besançon (Doubs) ne lâchent rien. Après le rejet de leurs référés, ils saisissent à nouveau la justice pour obtenir la réouverture d'une classe de maternelle. 

Par Sophie Courageot

Ils multiplient les actions depuis la rentrée. A Roche-les-Beaupré, le comptage effectué à la rentrée a réservé une drôle de surprise. Les 94 élèves sont désormais répartis en 3 classes de maternelles soit 31 à 32 enfants par classe. Impensable pour les parents. L'inspection d'académie a expliqué que les six enfants inscrits sur dérogation dans cette école ne rentraient pas dans le comptage officiel. Des élèves fantômes en quelques sorte. Mais des classes bien surchargées pour des effectifs en maternelle. 

Les parents de Roche-lez-Beaupré avaient déposé vendredi 14 septembre 36 référés liberté au tribunal administratif de Besançon. Le Tribunal administratif de Besançon n'a pas suivi relevé  le caractère d'urgence de leur demande.

12 enfants de moins de 3 ans qui espéraient avoir une place en maternelle sont toujours dans l'attente. 

"Aujourd’hui le droit à l'éducation des 12 enfants de toute petite section est bafoué, ainsi que le droit à être scolarisé dans des conditions décentes pour les 94 enfants actuellement inscrits à l’école maternelle de Roche-lez-Beaupré" indique la FCPE dans un communiqué. Le référé suspension sera déposé auprès du Tribunal administratif de Besançon.


 

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus