Sécheresse : manque d'eau, Besançon et le Doubs dans son ensemble passent au niveau crise

Publié le

C'est déjà fait pour le Jura et la Haute-Saône, ce sera le cas mercredi 10 août pour les 2 autres départements de Franche-Comté : le Doubs et le Territoire de Belfort passent en alerte crise de niveau 4 concernant la sécheresse.

Jusqu'à mercredi 10 août, dans le département, seul le Haut-Doubs était concerné par le niveau 4 de crise sécheresse avec les restrictions qui vont avec. Dès cette date, l'ensemble du Doubs sera à son tour concerné, tout comme le Territoire de Belfort qui y avait, jusqu'à maintenant, échappé.

Les restrictions de consommation d'eau se durcissent : interdiction d'arroser ses pelouses ou ses fleurs. Concernant le potager, ce sera uniquement entre 20 h et 9 h. Naturellement, vidanger sa piscine ou laver sa voiture sont formellement interdits.

A Besançon, pour le moment, ça tient

Mardi 9 août, la maire de Besançon, Anne Vignot (EELV) a annoncé que la ville passait en alerte crise. C'est son adjoint, Christophe Lime (PCF) en charge de l'eau qui a fait le point sur la situation à Besançon. Il se veut rassurant mais ne cache pas, quand même, son inquiétude pour les mois à venir si la sécheresse perdure. Voici quelques uns de ses propos : 

« Sur Grand Besançon Métropole, pour l’instant, nos ressources tiennent... Mais nous ne pouvons pas nous permettre de consommer l’eau comme il y a quelques années." Mais il constate également :" Les arrêtés ont assez peu de conséquences sur la consommation d’eau. »

Le niveau du Doubs descend inexorablement

Très significatif : les niveaux du Doubs, relevés à la station de Besançon et consultables sur le site Hydroreel.

Dernier relevé en date, celui du lundi 8 août : le débit était de 9,44 m3 par seconde.

Jusqu'à fin juillet, la rivière est restée au-dessus de 12 m3/s puis la situation s'est détériorée à partir du 28 juillet (environ 11m3/s) pour passer en-dessous des 10 m3/s. Le niveau descend inexorablement de quelques centimètres chaque jour : le 6 août à 9,98, le 7 à 9,85 pour arriver lundi 8 à 9,44...

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité