Son grand-père perd en autonomie : il invente une chaise pour se relever, et la présente au concours Lépine

Made in France, la chaise Alysée a été conçue à Besançon (Doubs). Elle est présentée actuellement au concours Lépine à Paris. Légère, confortable et pratique, cette chaise innovante a pour objectif d'aider les personnes en perte d'autonomie à se lever et à s'asseoir plus facilement.

Alyzée sera-t-elle élue meilleure invention de France ? Imaginée à Besançon par deux jeunes, cette chaise aux quatre pieds à roulettes ambitionne d’aider les personnes rencontrant des difficultés à se relever et à s’asseoir. Depuis le 1er mai, Yannis et Clément, les créateurs, ont la chance de la présenter au concours Lépine qui se tient à Paris jusqu'au 12 mai 2024.

Stand 28, allée 4, deux « Alizée » sont là, exposées. Les visiteurs sont nombreux à s’y attarder : « ça se présente très bien, beaucoup nous demandent un devis et nous disent qu’ils en parleront à leur grand-père, à leur oncle, à leur tante… », s’enthousiasme Yannis Ksantini, l'un des fondateurs.

Alyzée est une chaise qui apporte une aide précieuse à toutes celles et ceux qui rencontrent des difficultés à s’asseoir : les personnes âgées, en situation de handicap, d’obésité, sujettes à une maladie longue durée, à de la rééducation... Elle leur permet ainsi de conserver leur autonomie en continuant à se lever en toute sécurité et à lutter contre la sédentarité. Elle a aussi pour vocation de faciliter la tâche de tous les aidants familiaux. « On a une mission à aider notre prochain » avance Yannis Ksantini.

Une chaise releveuse, confortable et pratique

Alyzée est complémentaire aux fauteuils releveurs qui existent depuis près de 50 ans, mais qui sont souvent lourds et encombrants. Alyzée serait plus légère et plus facile à manipuler grâce à sa taille compacte. « Je l'ai testée par curiosité » explique un visiteur « et c’est très étonnant, car avec le système de la télécommande, on est vite debout. Cela doit soulager quand même » poursuit-il. Un autre s’y intéresse aussi « Je suis prêt à en acheter une pour ma maman. On doit prendre soin de nos aînés, c’est important » confie l’homme.

La batterie de cette chaise permet cinq jours d’utilisation en moyenne. Aussi, la levée et l’assise sont sécurisées par l’activation des freins et un revêtement anti-chutes. Elle peut aussi être utilisée comme déambulateur, et facilite donc les déplacements. « C’est du 100% made in France. Tout le métal est produit à Dijon et l’assemblage à Rosny-sur-Seine » détaille Yannis Ksantini.

Une chaise inspirée des grands-parents

Alors qu’ils ne sont âgés que de 17 ans, Clément et Yannis ont été confrontés à la perte d’autonomie de leurs grands-parents. Le grand-père de Clément souffrait de Parkinson et a vu sa santé physique s’amoindrir. Sa grand-mère s’abîmait la santé à l’aider à se lever et à s’asseoir à longueur de journée. Lorsque continuer ainsi ne fut plus possible, la famille de Clément fit appel à une aide-soignante à domicile : Alyzée d'où le prénom donné à leur invention.

En 2021, les deux jeunes hommes participent au Hacking Health Besançon, un marathon de l’innovation. Avec l’aide des ingénieurs de Sup’Microtech et des chercheurs de l’UTBM, Université de Technologie de Belfort-Montbéliard, Clément et Yannis trouvent une solution à ces personnes en perte d’autonomie et à leurs aidants : une chaise releveuse.

L’année suivante, ils fondent leur startup Upper et en 2023, ils remportent les Trophées de la Silver Eco’2023. Aujourd’hui, cette belle aventure continue avec le concours Lépine. 50 exemplaires d’Alyzée sont déjà disponibles en pré-commande au prix de 950 euros. Les acquéreurs peuvent bénéficier d’une prise en charge APA et PCH pouvant aller jusqu’à 500€ sous réserve d’éligibilité.

Les résultats du concours Lépine qui existe depuis 1901 seront connus le vendredi 10 mai.

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité