Tatoo show à Besançon : le tatouage élevé au rang d’art

10 000 visiteurs étaient attendus ces samedi et dimanche à l’occasion du 6e Tatoo show de Besançon. Les tatoueurs, sortis de l’ombre, espèrent désormais une chose : être reconnus comme artistes.

« Certains mettent des tableaux sur les murs, moi j’ai envie de le mettre sur mon corps », explique une participante, ce dimanche au tatoo show de Besançon.

"Des tableaux"

A Micropolis, pour cette sixième édition du salon, les 220 tatoueurs venus du monde entier et les 10 000 visiteurs environ l’ont à nouveau prouvé : le tatouage n’est plus réservé aux marginaux.

Mais il reste encore une étape : « Les enjeux de demain pour le monde du tatouage, c’est que le tatoueur soit reconnu comme un artiste, ce qui n’est pas le cas », regrette Jean-Marc Bassand, organisateur du Besançon tattoo show. « Donc on a vraiment accentué le caractère artistique, avec des expositions, la peinture, un art fusion, l’art est à l’honneur de ce salon »
Intervenants : Mat Trule, Tatoueur en France // Fabien Pietscher, Tatoueur à Montreux (Suisse) // Jean-Marc Bassand, Organisateur du Besançon tattoo show Reportage Michel Buzon, Laurent Brocard