Un détenu met le feu dans sa cellule : ce que l'on sait de l'incendie survenu au commissariat de Besançon

Le commissariat de Besançon (Doubs) a été évacué ce mercredi 10 janvier en milieu de soirée : un détenu a mis le feu au matelas de sa cellule. Trois personnes ont été hospitalisées pour intoxication légère.

C'est un détenu, incarcéré en cellule de dégrisement, qui a provoqué l'incendie. Ce mercredi 10 janvier, aux alentours de 21h30, le commissariat de Besançon dans le Doubs a été complétement évacué à la suite d'un départ de feu au rez-de-chaussée. 

Le détenu impliqué, incarcéré en raison de son ivresse, avait mis le feu au matelas de sa cellule. Les 11 détenus du commissariat et les 21 policiers présents au moment des faits ont rapidement été évacué, et l'incendie contrôle. 

Ce sont les fumées dégagées par le feu qui ont provoqué le plus de dégâts. Après examen médical, 2 policiers de 35 ans et le détenu à l'origine du départ de feu ont été transférés au CHU de Besançon, légèrement intoxiqué au gaz carbonique. 

Les sapeurs-pompiers ont ensuite passé plusieurs heures à évacuer ces fumées toxiques du bâtiment.

Les 10 détenus restants ont été répartis dans les gendarmeries du secteur.