Urban Roads festival : des collégiens découvrent les métiers et l'organisation de l'évènement

Publié le

Le Urban Roads festival ouvre ses portes aux élèves du collège de Quingey (Doubs) en avant-première pour une visite du site. Il se déroulera sur la zone d’activité de la Blanchotte le vendredi 5 mai et le samedi 6 mai 2023.

Les organisateurs du Urban Roads festival et ses bénévoles sont sur le pont. À la veille de l’ouverture officielle des portes, les élèves du collège Félix Gaffiot de Quingey dans le Doubs sont attendus pour une visite du site en avant-première. Dans la zone d’activité de la Blanchotte, la scène est déjà bien installée, mais les techniciens n’ont pas fini de s’affairer. Un peu plus d’un kilomètre sépare le collège du site du festival, une distance parcourue à pied par les quatre classes de 4e et l'équipe éducative qui les accompagne. Sur la ligne droite qui sépare les deux endroits, la petite troupe est repérée de loin.

Un partenariat pédagogique avec le collège Félix Gaffiot

Allan Lemarquis, le directeur du festival, et Lenha Verpillat, bénévole dédiée à la coordination des artistes, accueillent les élèves et leur expliquent directement les consignes de sécurité. Les collégiens connaissent déjà l’équipe, qui a proposé une intervention au collège de Quingey le 24 avril 2023 pour sensibiliser à l’organisation d’un festival et éveiller des vocations auprès des élèves. Tout le monde s’est donné rendez-vous pour passer un beau moment de découverte et de partage, mais avant toute chose, on repose le cadre en matière de prévention. Car sur un site en cours de montage, les organisateurs rappellent les distances de sécurité vis-à-vis des engins de chantier. Après les formalités, Allan et Lehna abordent le cœur du sujet : l’organisation d’un festival. 

Lehna explique son rôle aux élèves. Elle accompagne les artistes et fait le lien entre les musiciens et leur arrivée jusqu’aux planches. Une vingtaine de groupes sont attendus sur la même scène vendredi 5 et samedi 6 mai. La coordination doit être précise entre l’arrivée de chacun, de la loge au temps de préparation derrière la scène, jusqu’à l’arrivée face au public. La bénévole souligne également les nombreux métiers nécessaires à la création d’un festival en détaillant l’importance de ceux qu’on ne voit pas sous les projecteurs, mais qui s’assurent du bon déroulé de l’évènement. En coulisses, les éclairagistes, les ingénieurs du son, l'équipe de sécurité et une multitude d'autres métiers s'affairent.

Les élèves sont curieux et dans les petits groupes, les questions fusent : "Est-ce qu’il est possible d’avoir des autographes ? C’est quoi la liste des artistes ? Comment vous surveillez le festival la nuit ? Pourquoi la scène est aussi haute ?". La coordinatrice leur explique le montage de la scène, grâce au travail d’une quinzaine de bénévoles et de professionnels, en précisant : "Il est important de savoir que tout ça, c’est un énorme puzzle, on a tout monté pièce par pièce." Car sur un terrain en pente, l’équipe a dû ruser d’ingéniosité pour installer cet édifice de 22x15 mètres.

Une rencontre entre collégiens et artistes

Après avoir été sur le site du festival, c’est au collège Felix Gaffiot de Quingey d’ouvrir ses portes à Urban Roads. Le groupe "21 juin le duo" est venu proposer un temps d’échange avec les élèves de 5e et de 4e avant de se produire sur scène ce vendredi. Manon et Julien se sont rencontrés au bord du lac d’Annecy il y a 11 ans, un certain 21 juin. Ils tombent amoureux et débutent ensemble un projet musical il y a 5 ans, qui souligne l’importance de la date de cette rencontre. Le groupe de pop est sélectionné parmi les finalistes pour représenter la France à l’Eurovision, mais c’est finalement Barbara Pravi qui est l'emporte. Habitués de la scène, ils ont fait la première partie de Louane, Trois Cafés gourmands, Marc Lavoine ou encore Magic System. 

Quand Manon demande aux collégiens leur style de musique, la réponse est unanime : du rap ! Les noms de Lomepal, Soprano, Lacrim, ou encore Gazo reviennent. "21 juin le duo" écrit et compose ses propres morceaux, mais le fait également pour d’autres artistes. Un élève leur demande s’ils ont déjà écrit pour Orelsan, mais pas encore. En revanche, ils ont déjà imaginé des morceaux pour Adeline Toniutti, la professeure de chant de l'émission de télé-réalité Star Academy et originaire d’Audincourt dans le Doubs.

Pour Manon et Julien, réaliser ce métier est la concrétisation d’un rêve. Les enfants n’hésitent pas à partager les leurs : joueuse de rugby professionnelle, monter au sommet de l’Empire State Building, ou encore faire du chien de traineau. Julien invite son auditoire à participer en proposant : "On peut réviser ensemble pour demain ?" et précise aux élèves qu'ils passent à 21h50 le vendredi. Le groupe de Haute-Savoie enchaîne trois morceaux face aux élèves : "Galère", "Hello" et "Reggae". Les collégiens participent sur "Hello", qu’ils connaissent et chantent en cœur au moment du refrain. Un public composé d’élèves de 5e et de 4e n’est pas des plus simple à séduire, mais "21 juin le duo" réussit à embarquer les enfants dans leur univers. Dans le cadre de ce partenariat avec le festival, chaque collégien a reçu une place pour assister soit à la soirée de vendredi 5 ou du samedi 6 mai. Il est donc très probable que "21 juin le duo" retrouvent de nombreux visages familiers dans le public. 

La première édition du festival Urban Roads promet un beau moment de vivre ensemble, à partager en famille ou entre amis dès 17h le vendredi 5 mai 2023. France 3 Bourgogne-Franche-Comté est partenaire de cet évènement.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité