VIDEO: ce qu'il faut retenir du premier conseil municipal de Besançon, qui a élu l'écologiste Anne Vignot maire

Le moment était doublement historique. Cinq jours après son succès dans les urnes, Anne Vignot a été élue maire de Besançon par les conseillers municipaux. Pour la première fois, la cité comtoise a à sa tête une femme et une écologiste.

Le maire LREM sortant Jean-Louis Fousseret a remis l'écharpe tricolore à Anne Vignot (EELV), désormais maire de Besançon
Le maire LREM sortant Jean-Louis Fousseret a remis l'écharpe tricolore à Anne Vignot (EELV), désormais maire de Besançon © Denis Colle - France 3 Franche-Comté
A la tête d'une large union de la gauche qui lui a permis de remporter le scrutin municipal au second tour le 28 juin, Anne Vignot est devenue ce vendredi 3 juillet maire de Besançon.

Seule candidate, l'ingénieure de recherche au CNRS, tout juste 60 ans, a recueilli 40 voix sur les 55 conseillers municipaux. 40, c'est le nombre d'élus de sa majorité, contre 11 au Républicain Ludovic Fagaut et 4 au marcheur Eric Alauzet.

Le maire sortant LREM Jean-Louis Fousseret, qui avait ouvert la séance, lui a remis l'écharpe tricolore. "On n'a pas le droit de faire la bise", a lancé le sortant à celle qui lui succède. "Mais on peut la faire quand même", a souri, visiblement émue, Anne Vignot. 

Extrait du journal de 19h
Anne Vignot est élue maire de Besançon par le premier conseil municipal

Anne Vignot a été pendant 6 ans l'adjointe à l'environnement de Jean-Louis Fousseret. Le ralliement de ce dernier à la République en marche a éloigné le maire d'une partie de ses troupes ces trois dernières années. Cela n'a pas empêcher Anne Vignot de lui rendre un "hommage tout particulier" dès le début de son discours.
Anne Vignot reçoit l'écharpe de maire des mains de Jean-Louis Fousseret
 

Je serai la maire de tous les Bisontins et les Bisontins

Anne Vignot, maire EELV de Besançon

Lors de son court discours suivant son intronisation à la tête de la ville, Anne Vignot s'est inscrite dans les pas de ses trois prédécesseurs: Jean Minjoz, Robert Schwint et Jean-Louis Fousseret: "Succéder à ces trois maires est une lourde responsabilité, une responsabilité qui m'honore".

Anne Vignot a affiché son ambition de "fédérer pour transformer" la ville, avec tous les Bisontins. A l'opposition, elle annonce: "Je vous respecterai, je serai ouverte au dialogue".

Elle a aussi scandé son programme sur le mode de l'anaphore : "L'écologie, c'est l'économie de demain. L'écologie, c'est plus de solidarité. L'écologie que nous portons, c'est plus d'exigence démocratique. L'écologie c'est bien sûr répondre à l'urgence climatique et à la question de la biodiversité"

Voici l'intégralité du discours d'Anne Vignot:
Premier discours de la maire de Besançon Anne Vignot

Le conseil municipal a ensuite validé l'entrée en fonction de 16 adjoints (la liste des adjoints à retrouver ici). Seize, comme au début du dernier mandat. Seize, beaucoup trop pour l'opposition. Ludovic Fagaut (LR) comme Eric Alauzet (LREM) ont regretté qu'il n'y ait pas moins d'adjoints autour de la nouvelle maire.

Le prochain conseil municipal se tiendra le 15 juillet. Avec au programme les premières orientations budgétaires du mandat d'Anne Vignot.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique europe écologie les verts
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter