VIDEO. La descente en or des parachutistes de Besançon aux championnats de France

Nicolas Bardin, Elliot Tollemer, Magali Belgodère et Benoît Baeckeroot étaient filmés par leur camarade David Huet. / © David Huet/Ecole de parachutisme de Besançon
Nicolas Bardin, Elliot Tollemer, Magali Belgodère et Benoît Baeckeroot étaient filmés par leur camarade David Huet. / © David Huet/Ecole de parachutisme de Besançon

A deux ou à quatre, les parachutistes de Besançon ont remporté, samedi 4 août, les médailles d'or de "voile contact" lors des championnats de France à Vichy (Allier). Lachée dans le vide, la formation enchaîne les figures pendant près de trois minutes. Retour sur leur saut gagnant.

Par Antoine Belhassen

Parachutisme : la descente en or des Bisontins aux championnats de France
France 3 Franche-Comté / David Huet, école parachutisme de Besançon

Dans le ciel au-dessus de Vichy (Allier), ils ont impressionné. Les parachutistes du pôle Excellence de Besançon (Doubs) ont réalisé un joli coup double, samedi 4 août dernier à l'occasion des 62eme championnats de France de parachutisme. Les équipes bisontines sont reparties avec les médailles d'or en Voile Contact à deux puis à quatre.

La discipline consiste à enchaîner, à partir d'un largage à 2 000 mètres, une série de figures. Dès la sortie de l'avion, les parachutistes ouvrent leurs voiles pour construire des formations. Et ce, pendant près de trois minutes.

Les Bisontins Nicolas Bardin, Elliot Tollemer et David Huet (à la vidéo) sont montés sur la plus haute marche du podium en Voile Contact à 2.

Ils ont ensuite rejoint deux de leurs compagnons, Magali Belgodère et Benoît Baeckeroot pour rafler la mise à 4.

Championnats du monde comme objectif


S'ils avouent ressentir une grande sensation de "liberté" une fois lachés dans le vide, les parachutistes doivent s'entraîner des journées entières à l'aérodrome de La Vèze, près de Besançon, pour enchaîner les figures sans prendre aucun risque.

La prochaine préparation intensive est prévue en septembre avec comme ligne de mire les championnats d'Europe puis les Mondiaux.

 

Sur le même sujet

Les + Lus