VIDÉO. Le rappeur de Besançon Nikola fait sensation dans l'émission The Artist sur France 2

Le rappeur Nikola, originaire de Besançon, s'est fait remarquer dans l'émission The Artist de France 2. Replay et explications.
Nikola, lors de l'émission The Artist du 11 septembre 2021.
Nikola, lors de l'émission The Artist du 11 septembre 2021. © France Télévisions

Nous le suivions de près depuis plusieurs mois déjà. Le rappeur Nikola, 20 ans, originaire de Besançon a fait parler de lui au-delà des frontières francs-comtoises, à l'occasion de son passage dans l'émission musicale "The Artist" présentée par Nagui sur France 2.

Samedi 11 septembre, le jeune homme a transporté le public dans un tout autre univers que celui auquel il s'attendait avec une reprise de la chanson "Il est où le bonheur" de Christophe Maé. 

Le Bisontin, déjà très à l'aise dans une interprétation à la Brel, a charmé le public mais aussi le jury qui n'a pas manqué de relever la qualité de sa performance. Sa version très intimiste et puissante a également été largement saluée sur les réseaux sociaux.

Parfois comparé à Stromae, le chanteur adepte d'un style cru et direct, inspiré de sa propre expérience, a gagné sa place pour continuer l'aventure The Artist.

"L’envie d’écrire des chansons m’est d’abord venue en écrivant des poèmes. Puis, je me suis rendu compte que ça avait plus d’impact quand il y avait de la musique derrière. C’est très vite devenu mon moyen d’expression privilégié. J’ai rapidement eu besoin de m’exprimer et de comprendre des choses sur moi à travers l’écriture et la composition" expliquait-il en août dans une interview pour Lavagueparallele.com.

Samedi 18 septembre, Nikola chantera cette fois une de ses compositions, avec autant de force et d'émotion que d'habitude. Il a choisi le très beau titre "C'est magnifique", qui parle justement du fait que les gens autour de lui le félicitent, alors qu'il considère quant à lui qu'il ne sait "rien faire". 

► Retrouvez prochainement le chanteur Nikola, dans notre émission musicale #Studio3

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture #studio3