Incendies : trente-neuf sapeurs-pompiers de Bourgogne-Franche-Comté en renfort dans le sud de la France

Mardi 17 et mercredi 18 août, des pompiers de Bourgogne-Franche-Comté ont été appelés en renfort pour lutter contre les feux de forêts qui sévissent dans le Var. Sur place, les 20 pompiers franc-comtois et les 19 pompiers bourguignons seront chargés de remplacer les équipes déjà mobilisées.

Ils sont partis à 01h35 dans la nuit du lundi au mardi 17 août. Seize sapeurs-pompiers du Doubs et quatre du Territoire de Belfort ont été engagés pour “renforcer le dispositif de lutte contre les feux de forêts déjà présent dans le Sud de la France”. Dans un communiqué, le Service départemental d’incendie et de secours du Doubs (SDIS25) précise : “Les 8 sapeurs-pompiers volontaires et 8 professionnels engagés proviennent de 9 centres de secours différents : Morteau, Pontarlier, Pont-de-Roide, Emagny, Amancey, Hérimoncourt, Montbéliard, Besançon-Est et Besançon-Centre.” En plus de ces effectifs, quatre sapeurs-pompiers du Territoire de Belfort sont également engagés. Concernant les véhicules, quatre camions-citernes et un véhicule logistique sont nécessaires. 

Contacté ce mercredi 18 août, le colonel Jean-Luc Potier a indiqué que les sapeurs-pompiers étaient, pour le moment, en “stand-by” dans une commune près de Marseille et se “tenaient prêts à partir” pour remplacer leurs collègues qui luttent contre les flammes depuis le début de la semaine. “C’est une logistique très importante avec énormément de moyens engagés qu’il faut renouveler en permanence”, a précisé le directeur départemental adjoint du SDIS25. Les lieux possibles d’intervention ne sont pas encore connus à ce jour, ni la durée d’engagement qui ne devrait pas excéder une semaine. 

Les effectifs franc-comtois font partie du groupe de renfort appelé “colonne Est Alpha” qui compte 70 sapeurs-pompiers et une vingtaine de véhicules de plusieurs départements de l’Est de la France. Les incendies, qui ne sont pas terminés, ont brûlé plus de 5 000 hectares de forêts et mobilisent plus d'un millier de sapeurs-pompiers depuis lundi 16 août.

Une mobilisation régionale des antennes du SDIS

Le jeudi 19 août, les pompiers de la région envoyés en renfort interviennent sur le feu qui a commencé à Gonfaron le lundi 16 août. Le violent incendie "n'est toujours pas fixé et est encore susceptible d'évoluer", mais les conditions météo s'annoncent "favorables" a indiqué jeudi le commandant des opérations de secours des pompiers Loïc Lambert. L'incendie n'a pas progressé dans la nuit, a poursuivi M. Lambert, précisant que "les efforts ont été concentrés sur le secteur de la Garde-Freinet et Vidauban". Le vent s'est calmé dans la nuit et ne devrait pas être trop violent ce jeudi 19 août.

En Bourgogne, 19 sapeurs-pompiers sont aussi mobilisés pour aider et remplacer les équipes en train de lutter contre les flammes dans le Var. Sur Twitter, le Service départemental d’incendie et de secours de Saône-et-Loire (SDIS 71) a indiqué envoyer une équipe de cinq sapeurs-pompiers "pour une mission de 5 jours". Ils sont partis à l'aube mercredi 18 août, tout comme leurs collègues de l'Yonne, de Côte-d'Or et de la Nièvre, qui ont respectivement envoyé deux, huit et quatre sapeurs-pompiers pour épauler les soldats du feu déjà sur les lieux des incendies.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers pompiers