Cet article date de plus de 4 ans

Voyage au pays des archives départementales du Doubs

D'ordinaire, les portes des archives départementales se doivent d'être hermétiques. Elles protègent des affres du temps des millions de documents, témoins de notre histoire. Ce week-end, des curieux ont pu arpenter les étroits couloirs des réserves et participer à des ateliers. 
Portes ouvertes aux archives départementales du Doubs à Besançon
Portes ouvertes aux archives départementales du Doubs à Besançon
Le plus ancien document conservé dans ces murs épais et sans fenêtres date de 944, il s'agit d'un acte par lequel Gerfroi, archevêque de Besançon, échange des terres contre l'église de Reugney en 944. 
Les archives conservent également des Actes de notaires, des jugements, des comptes-rendus des renseignements généraux, des documents administratifs, des journaux ou même des livrets scolaires.  Des pièces d'histoire qui s'étendent aujourd'hui sur plus de 24 kilomètres. Certaines archives sont consultables sur le site des archives départementales.

durée de la vidéo: 01 min 29
Portes ouvertes aux archives départementales du Doubs

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture