Coronavirus Covid-19 : L'usine PSA-Peugeot de Sochaux arrête sa production en raison de l'épidémie

© Lionel Vadam - maxPPP
© Lionel Vadam - maxPPP

Un comité social et économique s'est déroulé ce lundi 16 mars. L'usine automobile du Doubs sera à l'arrêt dès mardi 17 mars 5 heures du matin. Le groupe confirme l'arrêt de toutes ses usines en Europe.

Par Sophie Courageot

Un comité social et économique extraordinaire s'est déroulé ce lundi matin à Sochaux. "Tous les syndicats demandaient la fermeture du site par principe de précaution pour les salariés, nous l'avons obtenu" explique Jérôme Boussard de la CGT. Tous les sites du groupe automobile en Europe sont concernés par cette mesure de fermeture.
 



Un arrêt qui sera effectif à Sochaux, usine historique du groupe, dès ce mardi 16 mars, à 5 heures du matin environ, le temps de stopper toutes les chaînes. "On ne ferme pas une usine comme la notre si facilement, cela prend du temps" explique Eric Peultier FO.

"Les salariés ne comprenaient pas qu'on continue à travailler dans l'industrie automobile alors que tout est fermé, commerces, cinémas, bars, restaurants.." ajoute Eric Peultier. "Sur les chaînes, on a des postes rapprochés. Sur certaines lignes de montage, le mètre de distance n'y était pas. Soit on bossait avec des masques. Soit on arrêtait. La décision du groupe et de la direction est sage" selon l'élu. Le site voisin, l'usine de Mulhouse a arrêté ces lignes de production ce lundi 15 mars. Il se situe dans le département du Haut-Rhin où plus de 1000 cas de coronavirus ont été détectés.


Près de 3.500 personnes concernées


8.000 salariés travaillent à l'usine PSA de Sochaux. Selon un syndicaliste, l'arrêt de la production va concerner environ 3.500 personnes ouvriers salariés et intérimaires.


Pour quelques heures sans doute, la logistique devrait encore fonctionner pour expédier les commandes et réceptionner les camions et leurs pièces, ajoute FO.


Les syndicats ignorent encore quelle décision sera prise pour les autres salariés qui travaillent notamment en recherche et développement. La piste du télétravail pourrait permettre de continuer cette partie de l'activité.


Un arrêt pour combien de temps et qui va payer les salaires ?

Cet arrêt de la production pour des raisons sanitaires est inédit dans l'histoire du site de Sochaux mentionne Jérôme Boussard. "Même pendant la seconde guerre mondiale, l'usine avait toujours tourné" remarque le syndicaliste.

Les syndicats craignent que l'arrêt de PSA Sochaux ne soient un avant signe d'un confinement decrété par le gouvernement pour juguler l'épidémie qui touche le Grand Est notamment.

"C'est une bonne démarche de protection des salariés, on ne sait pas encore comment l'indemnisation sera prise en charge" explique l'élu CGT. Même inquiétude à FO où on se demande comment seront indemnisés les salariés. "Si on part sur une indemnisation à hauteur de 84% du salaire, les salariés vont perdre leur prime. Quand on est au smic et qu'on perd 30 sur son salaire, cela va être compliqué" précise Eric Peultier.
 


De la Slovaquie à l'Espagne, PSA ferme l'ensemble de ses sites de production en Europe

En début d'après-midi, la direction du groupe a confirmé la fermeture de tous ces sites en France mais aussi dans plusieurs pays d'Europe :
Les fermetures seront progressives jusqu’au 27 mars.
  • 16 mars : Madrid (Espagne), Mulhouse (France)
  • 17 mars : Poissy, Rennes, Sochaux (France), Saragosse (Espagne), Eisenach, Rüsselsheim (Allemagne), Ellesmere Port (Royaume-Uni), Gliwice (Pologne)
  • 18 mars : Hordain (France), Vigo (Espagne), Mangualde (Portugal)
  • 19 Mars : Luton (Royaume-Uni), Trnava (Slovaquie)
Le groupe rappelle que le respect des mesures barrières, allant au-delà des préconisations des autorités de santé sur ses sites, sont la meilleure protection pour éviter la propagation du virus.
A Sochaux, le groupe avait déjà renforcé les mesures de protection ces derniers jours avec prise de température des salariés avant la montée dans les cars amenant les salariés au travail.


Fiat Chrysler et Renault, Michelin : des usines à l'arrêt


Le concurrent italo-américain Fiat Chrysler (FCA), avec qui PSA est en cours de fusion a déjà annoncé la fermeture de "la majorité de ses usines de fabrication européennes" jusqu'au 27 mars.
Renault a annoncé en fin de matinée la mise à l'arrêt de ses quatre usines en Espagne. Les fermetures pourraient concerner rapidement d'autres sites.
Le groupe français de pneumatiques Michelin a pour sa part décidé d'interrompre la production de ses usines pendant "au moins une semaine" en Espagne, en France et en Italie.
 

Sur le même sujet

Les + Lus