• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Coupe de France : le FC Sochaux éliminé face à Lille mais Omar Daf se dit fier de son équipe

Omar Daf, entraîneur du FC Sochaux / © Dave Winter - maxPPP
Omar Daf, entraîneur du FC Sochaux / © Dave Winter - maxPPP

Le club du Doubs s'est incliné lundi 7 janvier en 32e de finale de la Coupe de France face à Lille. Le Losc, club de ligue 1 l'emporte 1-0.

Par S.C avec AFP

Un but de Luiz Araujo avant la pause a suffi au LOSC pour éliminer Sochaux (L2) et se qualifier pour les 16e de finale de la Coupe de France ce lundi à Villeneuve d'Ascq.

Face au seizième de Ligue 2, privé de plusieurs titulaires habituels et dont la priorité est le maintien dans l'antichambre de l'élite, le dauphin du PSG a joué au petit trot. Devant un public clairsemé, Nicolas Pépé a été l'un des seuls à se montrer dangereux.

L'ailier droit, courtisé par les plus grands clubs européens mais qui a assuré qu'il resterait à Lille jusqu'à la fin de la saison, a bien combiné avec Luiz Araujo, positionné au poste de meneur à la place de Jonathan Ikoné.

C'est sur une passe en profondeur de Pépé que le Brésilien s'est procuré la première occasion, son tir croisé passant à côté du poteau (6). La deuxième action a été la bonne : après un festival de dribbles dans la surface, Pépé a centré pour Araujo, qui a marqué d'une tête imparable au point de penalty (40).

Incapable de mettre le pied sur le ballon, Sochaux a continué à subir les assauts adverses. Araujo, à l'entrée de la surface, n'a pas cadré son tir puissant (42), pas plus que Leao, qui a raté une tête à bout portant sur un coup franc de Pépé (45+2).

Une seconde mi-temps à sens unique


Hormis un duel perdu par Aboulaye Sané face à Mike Maignan, à la suite d'un dribble raté de Jonathan Bamba devant sa surface (55), Sochaux n'a pas approché les buts lillois.A l'inverse, les Nordistes ont fait le siège de la cage de Lawrence Zigi mais ont souvent péché par maladresse, à l'image d'une talonnade ratée d'Araujo (62) et d'une tête juste au-dessus de Rémy (70), tout juste entré en jeu. Ils ont aussi buté sur un très bon gardien, qui a empêché le score de s'alourdir en multipliant les envolées. Très en jambes, Pépé a cadré plusieurs frappes (74, 79, 87) mais sans tromper la vigilance de Zigi.

Et quand l'Ivoirien a enfin mis la balle au fond, son but a été refusé pour un hors-jeu (88), laissant le match se terminer sur un score de 1-0 plutôt flatteur pour les Sochaliens.
    
Qualifié sans forcer, Lille sera à nouveau favori au tour suivant puisqu'il jouera son 16e de finale à Sète (National 2, 4e division).


Omar Daf l'entraîneur de Sochaux s'est dit satisfait du match de ses joueurs : "On savait que, devant, Lille avait des joueurs avec énormément de qualités individuelles et que le match pouvait se jouer là-dessus. Nous avions cinq joueurs suspendus et un effectif très jeune mais je suis fier de mon équipe. Tactiquement, on a répondu présent, on a livré un match solide mais la qualité individuelle de Nicolas Pépé a fait la différence. C'était difficile d'aller chercher plus, les joueurs ont donné le maximum. Mon seul regret est d'avoir perdu les ballons trop rapidement en première période. On aurait aimé aller beaucoup plus loin en Coupe de France mais Lille nous a été supérieur. Notre objectif est clairement de se maintenir le plus rapidement possible, et ce genre de match va nous servir pour le championnat car on ne va pas rencontrer des équipes de cette qualité toutes les semaines."

Sur le même sujet

La Comelle : partez en randonnée avec des rapaces !

Les + Lus