Cet article date de plus de 6 ans

Des conseils pour bien vivre l'allaitement maternel

Le réseau périnatal du CHU de Besançon organisait ce dimanche des rencontres sur l'allaitement maternel. Ateliers, conseils... mamans et bébés se sont retrouvés à la maison des familles.
Ces rencontres interviennent dans le cadre de la semaine mondial de l'allaitement du 11 au 28 octobre.

Allaiter est un choix. Et c'est bon pour la santé du bébé. Le lait maternel couvre tous besoins alimentaires du bébé pendant les six premiers mois de sa vie.
L'allaitement est réputé avoir des effets bénéfiques sur la santé du nourrisson et sur celle de la mère.

L'organisation mondiale de la santé (OMS) recommande un allaitement maternel "exclusif" jusqu'à l'âge de 6 mois et un allaitement partiel jusqu'à 2 ans.

Les ateliers proposés au CHU de Besançon ont permis aux puéricultrices et mamans d'échanger.

L'allaitement en France : les chiffres


Si une majorité de mères (près de 70%) entame un allaitement naturel à la naissance de leur enfant, un mois après la proportion des femmes allaitantes chute à 53,8%.

Six mois après, la part des mères qui poursuivent l'allaitement n'est plus que de 19,2%.

Seulement 9,9% des mères suivent les recommandations de l'OMS aux six mois du bébé, à savoir une alimentation au sein de manière "prédominante" (lait maternel seul, avec éventuellement de l'eau et des jus de fruits).

Selon une étude, la durée médiane de l'allaitement en France est de 17 semaines (soit environ quatre mois), contre huit à dix semaines dans les années 1990.

Ces maman qui allaitent

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
famille société santé