Grands, rares ou tout simplement beaux : à Besançon, la mairie demande aux habitants de recenser les arbres "remarquables" de la ville

La Ville de Besançon (Doubs) a décidé de faire appel à ses habitants pour l'aider à recenser les arbres "remarquables" de son territoire. Dans la Boucle, on dénombre près de 19.000 arbres sur le domaine public, hors forêt, mais aussi des milliers, mal connus, sur le domaine privé.

Les arbres sont de plus en plus considérés comme un "bien commun". La ville de Besançon (Doubs) lance donc un appel à tous les habitants pour l'aider à recenser son patrimoine arboré et à identifier les arbres "remarquables" sur tout son territoire.

Rien que dans l'espace public, on dénombre en effet près de 19 000 arbres dans la Boucle, hors forêt et boisement urbain. Mais la capitale comtoise compte aussi des milliers d’arbres sur le domaine privé. Et si les services municipaux connaissent bien les arbres de la ville, ils n'ont pas toujours accès notamment aux jardins des particuliers.

Un patrimoine naturel à protéger

"Ce patrimoine mérite d’être protégé, insiste pourtant la ville, notamment dans les milieux urbains où il est d’autant plus précieux et menacé par le changement climatique."  En plus de ses fonctions essentielles pour la faune, ces arbres jouent "un rôle important, il joue un rôle important pour la régulation des îlots de chaleur", explique la mairie. "Par son ombrage et l’évaporation de son eau, il rafraîchit l’environnement en réduisant la température ambiante de près de 10 degrés à l’ombre de son feuillage."

"On est en train de travailler à la mise en place d'un plan arbre, confie Fabienne Brauchli, adjointe au maire de Besançon en charge de la transition écologique. Ce plan abordera la place de l'arbre dans la ville, son rôle mais on va aussi se pencher sur le contexte juridique, dans le cadre du PLUI (le plan local d'urbanisme intercommunal, NDLR)."

Les arbres ne sont pas seulement décoratifs. Ils sont devenus vitaux dans la ville. À Besançon, les directions de l'urbanisme, de la voirie et des espaces verts, travaillent désormais toutes ensemble pour que l'arbre garde vraiment sa place sur le territoire communal. Et on a besoin de cet état des lieux des arbres existants.

Fabienne Brauchli, adjointe au maire de Besançon en charge de la transition écologique.

D'où ce grand inventaire citoyen. Les habitants sont ainsi invités à signaler sur un site dédié tout arbre "remarquable" que ce soit en fonction de ses dimensions exceptionnelles, son âge, son histoire, son essence particulière ou rare, ou encore son aspect hors du commun. Une carte interactive est déjà en ligne, où l'on peut découvrir les fiches d'identité et photos des premiers arbres recensés.

À terme, promet la municipalité, un répertoire de ces arbres "remarquables" devrait être réalisé. La ville dit réfléchir également à une "charte de l'arbre".