Les chevaux comtois se préparent à la compétition

Ce vendredi, à Maiche aura lieu le concours national de la race comtoise. Près de 450 chevaux de la France entière, de Belgique et de Suisse seront présents. Leurs propriétaires espéreront les voir être selectionnés pour le salon de l'agriculture. En attendant, le jour-J, la pression monte.

Par Adrien Boussemart

Les chevaux comtois se préparent à la compétition
Avec Mickael Robert, Eleveur de comtois, Grégory Morillat, Eleveur en Auvergne, Denis Robert, Eleveur, Charles Roy, Agriculteur Reportage de E RIVALLAIN, D COLLE et JP MAUJARD

Ce vendredi est la journée très attendue pour tous les amoureux du cheval comtois. Et pour cause, près de 450 chevaux seront présents vendredi et samedi en provenance de l'Hexagone, de la Belgique et de Suisse. Dans l'attente de se rendre à Maîche pour la compétition, les éleveurs donnent le maximum pour leurs chevaux et juments. Certains éleveurs sont arrivés ce matin avec leurs chevaux. À l'initiative de l'association nationale du cheval de trait comtois (ANCTC), la compétition a son importance : les plus beaux spécimen qui seront sélectionnés pour le salon de l'agriculture.

Jusqu'au jour J, les chevaux seront brossés et massés pour qu'ils soient présentés dans les meilleurs conditions.  Aujourd'hui, la race du cheval comtois est la première race de trait en France devant le cheval Breton. Même si, le nombre de naissance par an baisse chaque année. Aujourd'hui, la race compte 3600 naissances par an. 

Sur le même sujet

Les + Lus