REPLAY. Une louve abattue par un tir de défense dans le Doubs

Publié le Mis à jour le
Écrit par Morgane Hecky .
JT 19/20 Franche-Comté du 21 septembre 2022© France 3 Franche-Comté

Une louve a été abattue aux Longevilles-Mont-d’Or dans le Haut-Doubs, victime d'un tir de défense alors que les attaques de loups se sont multipliées ces dernières semaines. Au programme également de ce journal régional, la journée mondiale consacrée à la maladie d'Alzheimer et l'intégration des réfugiés ukrainiens.

Le loup est une espèce protégée mais des tirs restent autorisés lorsque les attaques sur les troupeaux se répètent et qu'aucune mesure de protection n'est efficace. Une louve a été abattue dans la nuit du mardi 20 septembre aux Longevilles-Mont-d’Or dans le Haut-Doubs. La Préfecture indique que le tir a eu lieu suite à la surveillance de trois loups observés en situation d'attaque sur un troupeau. 

Le binôme de lieutenants de louveterie a fait feu sur l'animal, dans une parcelle où un troupeau a déjà été victime d'attaque dans la nuit du 18 au 19 septembre dans le Haut-Doubs. Ces tirs de défense tuant des loups heurtent les associations de protection de la faune sauvage, qui rappellent que le loup n’est pas qu’un prédateur, soulignant sa valeur pour l'équilibre de l'écosystème. 

L'intégration des réfugiés Ukrainiens

L'association Maïdan sans frontières et la municipalité de Chaux ont organisé une journée d'intégration pour accueillir les nouveaux réfugiés ukrainiens du Territoire de Belfort, qui rejoignent les 250 ressortissants déjà installés. Un moment de convivialité d'autant plus nécessaire à la suite de l'annonce de Vladimir Poutine ce mercredi 21 septembre. Le dirigeant russe a officialisé la mobilisation de centaines de milliers de Russes pour combattre en Ukraine, prévenant l'Occident que Moscou utiliserait "tous les moyens" pour se défendre.

Mise en lumière des aidants de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer

Le 21 septembre est la journée mondiale d'Alzheimer. Un million de Français sont touchés par la maladie. En cette journée mondiale, le choix de la rédaction est consacré au traitement de cette affection et aux aidants. Une occasion pour mettre en lumière les difficultés rencontrées par les personnes malades, mais également celles des aidants. Ces parents, enfants, proches s'investissent au quotidien au côté des malades. Au travers de leur dévotion pour l'autre, ils prennent le risque de s'oublier.

Cela fait quatre ans que la femme de Roland Dromard est malade. Il témoigne : " Pour mon épouse ils savent qu'il n'y a pas d'évolution possible, mais ils se demandent combien de temps je vais pouvoir supporter ça. Mais pour moi c'est pas une vraie charge. Il y a toujours beaucoup de tendresse, et ça résout quasiment tous les problèmes."

Le café des aidants à l’EHPAD de Saulx propose justement un lieu pour échanger ses astuces, poser des questions, et vider son sac. Entre sens du devoir et culpabilité, le chemin des aidants est pavé de pièges.

Un village pour accompagner les malades d'Alzheimer

Dans les Landes, un village a été créé pour accueillir et accompagner des malades d'Alzheimer. L'objectif est de leur laisser le plus de liberté possible pour qu'ils conservent une certaine autonomie. Ils peuvent aller et venir librement. Le Village Landais Alzheimer accueille 120 résidents, dont 10 de moins de 60 ans, accompagnés par 120 personnels et 120 bénévoles.

Antoine Crétineau est également invité sur le plateau du 19/20 de France 3 Franche-Comté. Il est le directeur de trois EHPAD à Scey-sur-Saône, Dampierre-sur-Salon et Saux-les-Vesoul (Haute-Saône). Les aidants y jouent un rôle essentiel dans la prise en charge des malades.

Le Moloco fête ses 10 ans

À Audincourt (Doubs), le Moloco fait bouger, danser, et pogoter tout le nord Franche-Comté depuis dix ans. L'espace musiques actuelles du Pays de Montbéliard a soufflé ses bougies mardi 20 septembre, et va continuer à célébrer cet anniversaire jusqu'au 30 septembre. L'occasion de se remémorer une décennie de concerts et d'accompagnement culturel, fêtés en grande pompe.

La mécanisation des vendanges

Alors que les vendanges se terminent en Bourgogne-Franche-Comté, nous allons revenir à travers des images d’archives sur ce moment très important pour le monde viticole de la région. Gros plan aujourd'hui sur les évolutions techniques qui ont commencé il y a fort longtemps avec des innovations parfois insolites.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité