Guerre en Ukraine : alors que Poutine mobilise une réserve de 300.000 hommes, les associations en France ont toujours besoin de vos dons

Publié le

7 mois après le début de la guerre en Ukraine et l’invasion russe, les Ukrainiens vivent toujours dans un pays dévasté par les attaques. En Bourgogne-Franche-Comté, les associations n’ont jamais cessé leur travail de fond. Elles souhaitent que le temps qui passe n’efface pas les besoins d’aide internationale.

Le président Vladimir Poutine a annoncé mercredi 21 septembre la mobilisation de centaines de milliers de Russes pour combattre en Ukraine, prévenant l'Occident que Moscou utiliserait "tous les moyens" pour se défendre.

La mine grave, Vladimir Poutine, a accusé les pays occidentaux de vouloir "détruire" la Russie, d'avoir recours au "chantage nucléaire" contre elle, signifiant ainsi qu'il était prêt à utiliser l'arme nucléaire. Le conflit s’enlise, laissant des millions d’Ukrainiens loin de leur pays.

L’association Ukraine Dijon-Besançon souhaite remobiliser les citoyens

Les premières neiges sont tombées en Ukraine. Et pour aider les habitants touchés par la guerre, les dons deviennent primordiaux. « Il nous faudrait de la nourriture non-périssable, des conserves, des médicaments, des couvertures, des vêtements, du lait en poudre pour les bébés, des couches… », énumère Yuliya, vice-présidente de l’association Dijon-Besançon. Les mêmes nécessités qu’au début de la guerre, en fait. Or, les dons diminuent, comme le nombre des bénévoles d’ailleurs. Si l’association Ukraine Dijon-Besançon comptait 150 bénévoles au début de la guerre, elle en compte seulement 70 aujourd’hui. Les camions pour les convois ont dû mal à être remplis à ras bord. « Il faut qu’on trouve un maximum de produits pour remplir les camions car parfois ils partent sans être plein, et avec la hausse du prix du carburant, ça nous coûte plus cher qu’avant, il faut donc optimiser ces trajets » reconnaît Yuliya.

À Dijon, le point de collecte pour l’association Ukraine-Besançon est situé à la Banque alimentaire, les mercredis et jeudis de 9h00 à 15h00, 2 rue de Skopje. Pour ne pas oublier les Ukrainiens, une mobilisation est organisée tous les samedis, place d’Arcy à Dijon, à 15 h.

À Besançon, le restaurant ByS Factory, rue Battant, sert de point de collecte et la maison de quartier de la Grette, où se tiennent des cours de français, se fait le relais des questions à l’association.

Pour faire un don à l'association Ukraine Dijon Besançon

06 16 46 59 91

ukrainedb2125@gmail.com

Les convois solidaires initiés par le boulanger Stéphane Ravacley fonctionnent encore

Daniel Federspiel est désormais le président des Convois Solidaires. "Les bénévoles se sont groupés en association et on continue. Le dernier convoi date de fin juin. A l’intérieur, des fourneaux, du matériel médical et du matériel scolaire pour les écoles. Le prochain est prévu d’ici une dizaine de jours. Dedans des brancards, des chaises percées, des chaises roulantes, ce sera que du médical" nous explique-t-il.

Entre juin et septembre 2022 , s’il n’y a pas eu de convoi partant de Besançon vers l’Ukraine, les bénévoles se sont activés pour trouver de l’argent, ainsi 10 000 euros ont été trouvés pour acheter le matériel médical mentionné ci-dessous, et surtout il a fallu trouver un autre lieu de stockage, boulevard Diderot, prêté par le Crédit Agricole. Un lieu provisoire car l’association "Convois Solidaires" lance un appel pour trouver un autre site : si possible un hangar avec possibilité de stationnement, pour y organiser des points de collectes. Les convois ont besoin de dons de nourritures, vêtements, couvertures…

Un autre projet débutera fin septembre : il s’agit d’envoyer une équipe médicale à Lviv.

Pour faire un don aux Convois Solidaires

07 81 93 14 50

contact@les-convois-solidaires.org

Comment aider l'Ukraine en faisant un don financier ?

Pour aider l’Ukraine et ses habitants, vous pouvez également faire des dons financiers à des associations reconnues comme la Croix-Rouge Internationale, Unicef, Médecins du monde…. Si vous êtes imposable en France, 75% du montant de votre don peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu dans la limite de 1 000€ de don. Au-delà, la déduction s'élève à 66% dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Un don de 100€, par exemple, ne vous coûte que 25€.

Selon l’UNHCR, le haut commissariat au réfugiés, au 13 septembre, plus de 7,2 millions de réfugiés venant de l’Ukraine ont été enregistrés à travers l’Europe depuis le 24 février. Plus de 6,9 millions de personnes seraient déplacées au sein de l’Ukraine.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité