Doubs : Métabief se dote d'une innovation en matière d’assistance aux hélicoptères des services d’urgence

Métabief est la première commune du département du Doubs à mettre en place le dispositif Eboo : une innovation qui permet aux hélicoptères des secours de gérer eux-même l’éclairage de leur zone d’atterrissage, et donc de gagner du temps dans leurs interventions.

Exercice des equipes synotechniques du SDIS du Doubs.
Exercice des equipes synotechniques du SDIS du Doubs. © VINCENT VOEGTLIN / L'Alsace

Métabief innove en matière de navigation. La commune du Doubs a annoncé ce vendredi 5 février être la première du département à se doter du dispositif Eboo qui permet à l’ensemble des hélicoptères des services d’urgence (Hélismur, Dragon, Rega) d’allumer à distance le terrain pour se poser la nuit.

Faciliter l'accès et gagner du temps

"Il était très important pour nos services que tous les appareils puissent accéder de façon permanente à une zone d’atterrissage afin de garantir une optimisation des délais d’intervention" explique le maire de la commune Gael Marandin, "La problématique des éclairages était devenue récurrente. Il fallait systématiquement que les services de secours appellent le numéro d’astreinte et que quelqu’un se rende sur place, à toute heure, pour allumer les éclairages. Désormais nous pouvons pallier ce problème grâce à ce nouveau dispositif" poursuit-il.

Le dispositif Eboo n’est pas une nouveauté. Il est de fabrication française, imaginé par Sébastien Goegel, intervenant Samu passé par la Franche-Comté, et a déjà été largement déployé dans le département de la Loire grâce à des subventions régionales. En plus de faciliter l’atterrissage sur le terrain, le boitier Eboo offre aux pilotes de précieuses indications météorologiques grâce à la caméra installée sur place. Un moyen de s’assurer des bonnes conditions, mais aussi de rendre bien plus rapide et plus efficace les interventions des services d’urgence. Le temps de trajet par rapport aux voies terrestres est même divisé par trois. 

Promouvoir le dispositif dans les autres communes

"Nous avons régulièrement des hélicoptères qui viennent se poser à Métabief. Une vingtaine par an environ. Il était donc essentiel de faciliter l’accès" se félicite le maire de la commune qui a déboursé 3.500 euros pour mettre en place ce dispositif. "J’espère que cette innovation permettra de promouvoir notre action et l’étendre à d’autres villes du département. Il faut apporter des solutions techniques et opérationnels à l’ensemble des communes qui doivent éclairer leur stade" poursuit Gael Marandin. En Franche-Comté, la commune de Chaussin dans le Jura est également dotée du dispositf. 

Comme l’exige la directive nationale, ce dispositif assurera donc à la commune de Métabief, station de ski, et ses habitants un accès au secours d’urgence en moins de 30 minutes. "Toute perte de temps est une perte de chances pour le patient" précise d'ailleurs la commune dans son communiqué.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société innovation économie