Haut-Doubs : plus de 72 heures après sa disparition, une sexagénaire retrouvée vivante mais blessée

Publié le Mis à jour le

Un avis de recherche avait été lancé vendredi 1er juillet après la disparition de Joëlle Simonin, une femme de 67 ans dont la dernière trace, la donnait quittant Morteau à bord de sa voiture.Après trois jours d’intense recherches et des centaines de bénévoles sur le terrain, la femme est en vie.

C’est vers 20h30, lundi 4 juillet que cette femme a été miraculeusement retrouvée vivante par des bénévoles participant aux recherches à bord d'un quad, indique la gendarmerie du Doubs. Elle était dans sa voiture sur la commune de Guyans-Vennes, en forêt, déshydratée. Légèrement blessée, elle a été transportée au CHU de Besançon.

Cette femme de 67 ans avait été vue pour la dernière fois vendredi 1er juillet à Montlebon dans le Doubs alors qu’elle venait de quitter le salon de coiffure de sa petite fille à bord d'une voiture Biper de couleur noire. Depuis plus aucune trace de cette femme et de sa voiture. Elle résidait à Sancey. Des bénévoles dont de nombreux pompiers avaient ratissé le bord des routes, secteur Morteau, Valdahon, Maiche craignant un accident de la route.

“Nous sommes très surpris du dévouement des gens du secteur qui nous aident à faire des recherches. On ne pensait pas avoir une telle mobilisation” précisait il y a quelques heures Emmanuelle Simonin, fille de la personne disparue. Une forte mobilisation du Haut-Doubs qui a permis un heureux dénouement dans cette disparition inexpliquée. La famille tient à remercier la gendarmerie, les centaines de bénévoles qui ont cherché sur le terrain ces trois derniers jours. Des remerciements aussi au réseau de pompiers, SDIS 25, UDSP 25, amicale de pompiers, d'anciens sapeurs-pompiers, les civils volontaires du vallon de Sancey, la mairie de Sancey, et l'ensemble des volontaires venus du département.