• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Là-Haut - Station de Métabief : Troudy, le musicien des cimes

Troudy et son cor des Alpes / © NZ
Troudy et son cor des Alpes / © NZ

Troudy, c'est une figure, un personnage incontournable de la station de Métabief, dans le Haut-Doubs. Accompagnateur de moyenne montagne, musicien et yodleur, Troudy anime les pistes de ski pour le plus grand bonheur des petits comme des grands !

Par Lucie Thiery et NZ

Qui est Troudy ?

Sans le voir, il suffit de tendre l'oreille pour savoir qu'il est là, quelque part, au milieu des pistes de Métabief.
Qui n'a jamais vu Troudy et son inséparable cor des Alpes au sommet du Morond ? De son vrai nom Charles Duvernoy, Troudy travaille à la station de Métabief depuis plus de 30 ans. Dans le Haut-Doubs, il est connu, reconnu et très apprécié des vacanciers comme des locaux.
 
© NZ
© NZ

 

Originaire de Besançon, Troudy est installé à Rochejean dans sa maison familiale depuis 1987. A l'époque, il initia l'activité raquettes au sommet du Mont d'Or. Aujourd'hui, il accompagne toujours les randonneurs le long des crêtes. Employé par la station de Métabief toute l'année, il anime le domaine grâce à différents instruments typiques des alpages : le cor des Alpes mais aussi le büchel (autre instrument à vent en bois en forme de clairon) ou le chant du yodleur. Médiateur et guide nature en hiver, à l'inter-saison, il travaille avec l'équipe de maintenance.


Diaporama sonore par Lucie Thiery et Nathalie Zanzola avec Charles Duvernoy alias Troudy

Portrait de Troudy, figure de la station de Métabief
 
© NZ
© NZ


Le cor des Alpes, l'instrument des bergers

Taillé d'une seule pièce dans un arbre dont la taille et la forme correspondaient, à l'origine, le cor des Alpes fut créé par les bergers. Pour ces derniers, c'était un moyen de communiquer à distance, d'une vallée à l'autre.
Codifiée, chaque mélodie renvoyait à la vie quotidienne et correspondait à une information précise : un danger, un appel à se rendre à l'église etc.
Apparu pour la première fois au 14ème siècle, il est connu des Suisses dès le 16ème siècle. Plus long instrument du monde, le cor des Alpes mesure 360 cm. Fabriqué en épicéa, pour le transporter plus facilement il se scinde en trois morceaux.


Où retrouver Troudy ?

La station de Métabief propose un programme de balades en raquettes accompagnées par Troudy à la découverte du massif du Mont d'Or.  
Renseignements et inscription obligatoire aux caisses de Métabief.
© NZ
© NZ

Les lundis
Visite de l’usine à neige de Métabief - Rendez-vous à 10h au sommet du Morond - Gratuit
Sentier des contes - Pour les enfants (avec un parent) - Rendez-vous à 14h aux caisses de Métabief - Gratuit

Les mardis
Le Cernois (dénivelé : 100 m, distance : 4 km) - Rendez-vous à 9h aux caisses de Métabief  - 12€/personne

Les mercredis
Le Mont Ramey (dénivelé : 80 m, distance : 4 km) -  Rendez-vous à 9h aux caisses de Métabief - 12€/personne
Les tremplins de Chaux-Neuve (dénivelé : 100 m) - Rendez-vous à 13h30 sur le parking du tremplin - Gratuit

Les jeudis
Les alpages du Mont d’Or (dénivelé : 100 m, distance : 3 km) -  Rendez-vous à 9h à la caisse de Super Longevilles 12€/personne

Les vendredis
Les crêtes du Mont d’Or (dénivelé : 70 m, distance : 4,5 km) -  Rendez-vous à 9h aux caisses de Métabief - 12€/personne


Pour retrouver Troudy  et son cor des Alpes c'est :
  • Les mardis après-midi sur les pistes du domaine
  • Les jeudis après-midi au pied des pistes ou au sommet du Morond
  • Les dimanches en journée sur les pistes

A lire aussi

Sur le même sujet

François Hollande accorde un entretien à France 3 Bourgogne

Les + Lus