Transju 2023 - 50 km : le Suisse Jason Rüesh et la Française Caroline Bentz empochent la victoire en skating

On attendait les Français, c'est finalement un Suisse qui s'est imposé sur 47 km skating sur la Transju ce dimanche 12 février, en tout cas chez les hommes. La Haut-Savoyarde Caroline Bentz empoche la première place chez les femmes. Détails.

Le départ de l'épreuve reine de la Transjurassienne a été donné sous un magnifique ciel bleu ce dimanche à Lamoura, pour 47 kilomètres et 855 mètres en dénivelé positif. De quoi faire chauffer les jambes, malgré une épreuve réduite (elle est normalement de plus de 70 km), en raison du faible enneigement sur certaines portions traditionnelles de cette course mythique, comptant au calendrier de la Worldloppet, circuit référence des épreuves longue distance.

Les biathlètes Simon Desthieux (champion olympique du relais mixte à Pyeongchang en 2018 et champion du monde du relais masculin en 2020), Anaïs Bescond (championne olympique relais mixte en 2018) et Célia Aymonier (médaillée de bronze avec le relais féminin aux Mondiaux 2017) ont participé à cette grande fête du ski nordique en s'alignant au départ des 47 km en skating. Ils ont terminé respectivement 237e, 10e femme et 20e femme.

Fidèle à l’épreuve, Xavier Thévenard, triple vainqueur de l’Ultra Trail du Mont-Blanc et de nombreux ultra-trail, était lui aussi à nouveau au départ ce dimanche. Il a terminé 56e. "La Transju’ est inscrite dans notre culture jurassienne, expliquait-il avant le top départ. Pour moi, c’est presque une séance d’intensité car mes trails durent souvent vingt heures de plus"

Ruësh et Bentz s'imposent

C'est finalement le dossard 27, le Suisse Jason Rüesh qui s'est imposé chez les hommes au terme de 47 km de course, réalisés à 25,10 km/h en moyenne pour un temps d'1 heure 53 minutes et 40 secondes. Derrière lui, l'athlète français Maurice Manificat à seulement 5 secondes, et Arnaud Chautemps montent sur le podium.

Membre de l’équipe Suisse aux Jeux olympiques de Pékin (17e du 50 km skating mass-start, 27e du skiathlon) et aux championnats du monde 2017, 2019 et 2021 avec pour meilleurs résultats une 11e place aux Mondiaux 2021 sur le 50 km et des 4e et 5e places avec le relais en 2017 et 2021, Rüesch n'a pas caché son bonheur : "Cette victoire est belle surtout aujourd’hui où il y avait un super plateau avec des grands champions. Ça a été très dur au début de la course où ça a attaqué très fort. J’étais vraiment à la limite, pas loin de lâcher."

Du côté des femmes, la Haut-Savoyarde Caroline Bentz a soulevé la cloche après 2 heures 5 minutes et 53 secondes sur les skis. Elle devance Emilie Bulle d'une bonne minute et Katie Feldman.

"J’étais venue pour gagner, a souri la Française, présente avec l’équipe de France aux derniers Jeux olympiques de Pékin. J’avais fait une longue distance la semaine dernière pour prendre des repères. J’ai d’abord veillé à rester au contact avec les autres filles car dans les courses au milieu des garçons il peut y avoir des cassures. Mais je n’ai jamais été trop dans le rouge sauf à la fin où il était temps d’arriver. Finalement 50 km ça m’allait bien !"

Le détail du classement.

Les résultats de la Transju'Classic

Samedi, c'est les skieurs en "style classique" qui se sont affrontés sur les spatules. Les athlètes du Team Nordic Expérience Thomas Joly (Les Rousses) et Jennifer Lambert (La Féclaz) ont été les grands vainqueurs du jour sur 47 km. Les podiums ont été 100% français chez les hommes, mais aussi chez les femmes.

Hommes
Thomas Joly ?? | 02:01:24
Jeremy Royer ?? | 02:01:29
Matis Leray ?? | 02:04:05

"Je suis vraiment content de cette course, ça me fait du bien après ces courses internationales décevantes", a expliqué à l'arrivée Thomas Joly.

Femmes
Jennifer Lambert ?? | 02:26:58
Laurie Flochon Joly ?? | 02:29:27
Hanna Fine ?? | 02:31:20

"La Transju, c'est la course mythique en France. Ce me redonne confiance. Je me suis faite beaucoup plaisir, seule devant les filles dans ces belles conditions", a quant à elle déclaré Jennifer Lambert.

Au total, près de 4000 participants venus de 24 pays se sont élancés sur les épreuves en style classique samedi et en skating ce dimanche 12 février.