Journées européennes du patrimoine en Franche-Comté : on a sélectionné pour vous 10 lieux à découvrir

Les Journées européennes du patrimoine ont lieu samedi 19 et dimanche 20 septembre. En Franche-Comté, on a sélectionné pour vous des visites à ne pas manquer et on vous explique pourquoi dans cet article. 
La Citadelle de Besançon reste l'un des incontournables des Journées du patrimoine.
La Citadelle de Besançon reste l'un des incontournables des Journées du patrimoine. © OLIVIER BOITET/MaxPPP

1. Les bâtiments disparus de la Citadelle de Besançon

Le monument le plus visité de Franche-Comté ouvre évidemment ses portes gratuitement à l'occasion des Journées du patrimoine. On sait à quel point les amoureux de notre région apprécient se promener au milieu des vieilles pierres de cet édifice chargé d'histoire. Les visites guidées sont toujours une occasion en or de mieux connaître notre jolie citadelle. Cette année, une visite spécifique baptisée « Avis de recherche » est proposée, pour tout savoir de l’évolution de ce lieu emblématique, entre passé et présent.

"Grâce à l’observation d’éléments archéologiques et de dessins de restitution, cette visite permet de découvrir des bâtiments disparus de la Citadelle. Et peut-être apprendre de nouvelles anecdotes..." précisent les organisateurs. 

Horaire : 14 h 30 les 19 et 20 septembre / Gratuite

En raison du contexte sanitaire, le nombre de personnes sera limité dans certains espaces et une attente pour y accéder sera possible.
© Sylvestre/MAXPPP

2. Portes ouvertes aux Archives du Doubs à Besançon

Le nom donné à cette visite n'est pas très sexy. On en convient. Pourtant, les personnes ayant déjà pu passer de l'autre côté du décor, dans ces dédales d'archives ou l'histoire semble en sommeil, savent à quel point cette découverte peut-être intéressante. 

Installées depuis 1986 à Planoise, les Archives départementales, service du Département du Doubs, conservent les archives produites par les administrations existant ou ayant existé sur le territoire du département, ainsi que des fonds privés, provenant de syndicats, de partis politiques, d’entreprises ou d’associations. De nombreux métiers (archivistes, bien sûr, mais aussi relieurs, restaurateurs, photographes, magasiniers, etc...) y sont représentés. 

Ouverture : samedi et dimanche de 14h00 à 18h00
Réservation obligatoire aux 03 81 25 88 00 

3. À la découverte du Moulin de Brainans

Le Moulin de Brainans, on y va traditionnellement pour les concerts. Cette fois-ci, on vous propose de découvrir l'originalité de ce bâtiment à l'intérieur mais aussi à l'extérieur.

Au programme le 20 septembre :
Visites guidées de l’intérieur du bâtiment par l’équipe du Moulin. 
Départs des visites guidées : 14h30 – 15h30 – 16h30 / Durée de la visite : 1h

Parcours et animations nature des extérieurs.
A la fin de des visites guidées, vous pourrez pour la première fois, de découvrir les extérieurs du Moulin de Brainans.
Muni d’un plan, vous pourrez vous balader en autonomie sur le parcours nature à la découverte de la faune et de la flore qui entoure le Moulin. 
Au moulin de Brainans dans le Jura
Au moulin de Brainans dans le Jura © France 3 Franche-Comté : Laurent Brocard
Ce parcours est animé par deux ateliers :
– A la découverte des insectes du Moulin, les pieds au bord de l’eau munie d’une épuisette, venez découvrir ce qui se cache dans la rivière de l’Orain.
– Saurez-vous reconnaître les plantes sauvages comestibles autour du Moulin ?

En partenariat avec le CPIE Bresse du Jura, vous découvrirez aussi les projets extérieurs réalisés par l’équipe bénévole du Moulin.
18h : Présentation des événements organisés par Le Moulin de septembre à décembre.
La soirée se clôturera par le concert de LiSAVRiL.
GRATUIT. Infos : 03 84 37 50 40

4. Randonnée commentée à Pouilley-les-Vignes

Les Journées du patrimoine peuvent se faire de manière sportive. En effet, la commune de Pouilley-les-Vignes propose une randonnée de 3 km pour découvrir un édifice historique pouvant abriter 200 soldats : La crête de Pouilley-les-Vignes. Aménagée, avec 4 batteries d’artillerie, complétées par des réduits d’infanterie avec abris sous roc à 4 casemates ces ouvrages permanents sans garnison en temps de paix, ont été réalisés de septembre 1888 à octobre 1890 pour la somme de 217 023,98 francs.

Infos :  03.81.55.40.31
Départ de l'ouvrage numéro 1 et randonnée libre, sur circuit fléché, jusqu'à l'ouvrage 4.
Ouvrage très particulier (redoute avec fossé et en dessous abri sous roc pour 200 soldats, en 4 casemates).
Vue intéressante sur le village.
Être bien chaussé avec lampe.
Descente de 30 marches pour atteindre la cour de l'abri.
Samedi 19 septembre, de 14h00 à 17h00

5. Visite de la maison Couyba à Dampierre-sur-Salon

Les Journées du patrimoine sont l'occasion de découvrir de bâtiments inconnus, préservés des regards curieux. C'est le cas de la maison Couyba à Dampierre-sur-Salon, en Haute-Saône. Cette grande bâtisse est comme on dit "restée dans son jus". La maison de feu Charles-Maurice Couyba, alias Maurice Boukay, ex-ministre en début du XXe siècle et également poète est un hôtel particulier exceptionnel, datant du XVIIIe siècle, et classé aux monuments historiques.

Samedi 19 septembre au dimanche 20 septembre. Gratuit.

6. Visite de la Domus, maison romaine de la fac de Lettres et musée Lerat à Besançon

Peu de Bisontins connaissent l'existence d'une maison romaine (une domus) sous la fac de Lettres. "Découverte en 1921 par le directeur de la Banque de France voisine, cette domus, véritable résidence aristocratique, appartient à une série de maisons richement ornées révélées ces dernières années dans la Boucle par l’archéologie préventive (voir le catalogue de l’exposition De Vesontio à Besançon, 2008). Les vestiges mis au jour dans la cour de l’UFR comprennent un chauffage à hypocauste, une succession de pièces formant galerie au sol couvert de trois mosaïques différentes, et deux autres pièces également ornées de mosaïques géométriques" précisent les organisateurs.
© UFC-Ludovic Godard
Entrée libre, port du masque obligatoire, samedi 19 septembre, 10h00. Gratuit, sans réservation.


7. Visite à la lanterne au fort du Mont Bart

Quand la nuit tombe, les salles et dédales du fort prennent un aspect parfois inquiétant. Vous pourrez le découvrir lors des Journées du patrimoine à l'occasion d'une visite à la lanterne, dans ce fort qui domine le Pays de Montbéliard. Cette fortification du XIXe siècle semi-enterrée est recouverte de 3 à 6 mètres de terre, sur laquelle pousse une végétation basse. Ceci présente au XIXe s. un double avantage : les ennemis ignorent la localisation exacte du fort, tirent au hasard et gaspillent leurs munitions et la terre protège les murs de l’édifice. Une belle visite en perspective.

Renseignements : 03 81 31 87 80
Le fort du Mont Bart est à découvrir de nuit.
Le fort du Mont Bart est à découvrir de nuit. © Simon Daval/MaxPPP

8. Visite de l'apothicairerie d'Arbois

Les pharmacies d'antan n'avaient vraiment rien à voir avec celles que nous connaissons aujourd'hui. Vous pourrez le constater lors d'une visite de l'apothicairerie d'Arbois. Cette ancienne pharmacie du XVIIe siècle contient de précieux mobiliers et catalogue impressionnant d'essences séchées, englobé dans une structure de style Directoire. 

samedi 19 septembre 
09h30 à 10h30
13h30 à 14h30
14h30 à 15h30

dimanche 20 septembre
09h30 à 10h30
13h30 à 14h30
14h30 à 15h30

Gratuit, Sur inscription
Tel : 03 84 66 55 50

9. Château de Vaux-sur-Poligny

Ce Château peu connu a été construit au XIXème siècle sur l'emplacement d'une ancienne huilerie et d'une scierie, dépendant du prieuré des moines Bénédictins. Le prieuré a abrité un petit séminaire dont le supérieur est l'abbé Petit de 1860 à 1876. Désireux de s'installer près du séminaire il achète la propriété comprenant l'huilerie et la scierie, et commence la construction du château avec une chapelle privée à l'intérieur. Il le lègue à son neveu Pierre Milcent à qui l'on doit le Château actuel, construit sur les plans de l'architecte Ducat. On doit l'aménagement du parc au paysagiste Brice Michel, un parc traversé par la rivière Glantine avec comme clou du spectacle, sa cascade de treize mètres.

Le Samedi 19 Septembre 2020 de 15h00 à 18h00
© monumentum.fr

10. La préfecture du Doubs, à Besançon

Combien de fois les Bisontins passent-ils devant la préfecture du Doubs, baignée de soleil quand le temps s'y prête, en s'imaginant les couloirs et les pièces que comporte cet élégant hôtel construit entre 1770 et 1778 ? Il est possible de le découvrir lors des Journées du patirmoine 2020. 

Deux formats de visites vous sont proposés :
- samedi matin, visites guidées de 1h15 à 9h et 10h30,
- samedi après-midi, visites guidées de 45 min à 14h, 15h et 16h.

La jauge étant très limitée, les inscriptions sont ouvertes auprès de l'office Tourisme et congrès du Grand Besançon Métropole (03.81.80.92 55). Pour celles et ceux qui ne pourront pas se rendre à la visite de la Préfecture du Doubs, une application vous permet de la découvrir comme si vous y étiez.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
journées du patrimoine culture patrimoine idées de sorties sorties et loisirs