METEO. +30 degrés en une seule journée ! "La Sibérie de la Suisse" bat un record d'amplitude thermique juste de l'autre côté de la frontière

Le thermomètre a joué au yoyo à La Brévine (Suisse) entre le mardi 16 et le mercredi 17 janvier 2024. La température y est passée de -23,5°C à +6,6°C en seulement 24 heures ! Un record impressionnant même si le record d'amplitude thermique établi à Mouthe (Doubs) en 1968 n'est pas battu.

Jamais la vallée et le village de La Brévine, situés juste de l'autre côté de la frontière avec le Doubs dans le canton de Neuchâtel, n'auront porté aussi bien leur surnom de "Sibérie de la Suisse". C'est le site Météo franc-comtoise qui l'a révélé ce mercredi 17 janvier 2024, le thermomètre y a bondi de +30°C en 24 heures glissantes !

L'arrivée du redoux après une forte vague de froid a en effet provoqué une hausse spectaculaire des températures dans la petite commune helvétique de 600 habitants, distante de quelques kilomètres seulement des Gras (Doubs). Selon les observateurs francs-comtois, on a ainsi relevé -23,5°C à 10h ce mardi. Mais le mercure affichait une température de +6,6°C à 10h mercredi.

Le record de Mouthe n'est pas battu

Côté français, le thermomètre a pris également l'ascenseur aux Pontest (Doubs) où la température était de +4,5°C à 5h30 ce mercredi matin, contre -24,3°C à la même heure mardi, soit une hausse de 29 degrés en 24 heures. Dans le Jura, il faisait +5°C à Valfin-lès-Saint-Claude vers 7h20 ce mercredi matin, contre -21,3°C à la même heure mardi, soit là encore une augmentation de 26 degrés en un jour.

Mais le record de Mouthe (Doubs) n'est pas battu pour autant, indique Météo franc-comtoise. La "petite Sibérie" française qui détient le record absolu de froid dans l'Hexagone avec un plongeon à -36,7°C le 13 janvier 1968, détient aussi le record d’amplitude thermique en une seule journée. C'était ce même 13 janvier 1968 : la température y est passée de -36,7°C au lever du jour à +1,1°C l’après-midi même, soit un écart de près de 38 degrés en quelques heures.