Omar Daf, entraîneur du FCSM, et une partie du staff positifs au Covid-19

Une partie du staff du FCSM ainsi que l'entraîneur Omar Daf ont été testés positifs au Covid-19. L'entraîneur de Sochaux ne pourra pas participer au déplacement à Amiens. Détails.

Omar Daf faisait jusqu'alors office d'exception, dans un staff sochalien touché par le coronavirus. Il y a quelques jours, Gérard Gnahouan, entraîneur des gardiens mais aussi Stéphane Mangione, adoint de Daf et Antoine Héterlin, préparateur physique, avaient été testés positifs au Covid-19, et notamment au variant anglais, poussant ainsi le coach des Jaune et Bleu à revoir l'organisation de son staff pour le match contre Valenciennes.

Depuis mardi, l'entraîneur des Sochaliens est lui aussi positif au coronavirus. Il a été placé en isolement. Selon nos confrères de l'Est Républicain, il ne ressent "aucun symptôme typique, ni perte de goût, ni perte d'odorat ou état fiévreux". Il ne pourra malheureusement pas participer au déplacement samedi à Amiens, alors que le FCSM reste sur une bonne série de trois victoires. Ali Boumnijel, entraîneur des défenseurs est également atteint du Covid-19. Il a été testé positif ce mercredi.

C'est désormais l'ensemble du staff technique du FC Sochaux qui est hors jeu. De nouveaux tests doivent être réalisés sur Gérard Gnahouan, Stéphane Mangione et Antoine Héterlin, en espérant qu'ils soient négatifs et qu'ils puissent prendre part au voyage à Amiens.

Côté joueurs, pour l'instant, seul le jeune Alan Virginius, qui a brillé lors du match contre Chambly, a été diagnostiqué positif. C'est d'ailleurs là-bas qu'un cluster a été identifié.

Samedi, c'est Stéphane Mangione qui prendra en main l'équipe. En espérant qu'aucun autre joueur ne soit testé positif d'ici la 26ème journée de Ligue 2, ce samedi à 19h, et que ces changements ne viennent pas perturber la bonne dynamique collective du FCSM. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité