550 places en Bourgogne-Franche-Comté : les migrants de Calais s'installent

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vanessa Hirson .

L'évacuation totale de la "Jungle" de Calais a démarré dans le calme et sur un rythme soutenu hier, avec le départ d'une soixantaine de cars. Le spremiers migrants sont arrivés dans la soirée à Grand-charmont.

La région Bourgogne-Franche-Comté a ouvert 550 places dans 21 Centres d’accueil et d’Orientation, des CAO financés par l’Etat. Les premières arrivées ont eu lieu en Saône et Loire, dans le Territoire de Belfort, le Doubs, l’Yonne et la Haute-Saône.

Dans le Doubs, la Préfecture annonce l’arrivée de 74 migrants. Ils seront accueillis dans 4 CAO.
Un premier autocar transportant 50 Soudanais est arrivé à Chardonnay et Digoin en Bourgogne.


Accompagnés par des associations


Ces personnes, qui ont pour vocation à déposer une demande d’asile, se verront proposer une solution d’hébergement provisoire et un accompagnement administratif et social, le temps d’étudier leur situation avec l’appui des opérateurs locaux spécialisés dans l’accompagnement de personnes vulnérables. Des associations expérimentées dans ce type d’accompagnement apportent leur concours au niveau de l’accueil et du suivi individualisé de ces personnes.

Dans chaque département, une communication sera organisée par le Préfet, au fur et à mesure de l’accueil.

Selon la Préfecture du Doubs plus de 6000 personnes en provenance de Calais ont déjà été accueillies depuis novembre 2015 dans les 167 CAO de France, répartis dans 84 départements.

Grand-Charmont était, hier soir, l'une des destinations de ces migrants.

durée de la vidéo: 01 min 38
Arrivée des migrants dans le Pays de Montbéliard

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité