• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Allenjoie : marié à une Française depuis un an, ce réfugié Albanais pourrait être bientôt expulsé du pays

Le couple qui vit à Allenjoie, dans le Doubs, s'est marié il y a un an. / © France 3 Franche-Comté
Le couple qui vit à Allenjoie, dans le Doubs, s'est marié il y a un an. / © France 3 Franche-Comté

Pour Valérie et Olsion, mariés depuis un an, c'est la stupéfaction depuis que la préfecture du Doubs a prononcé une obligation de quitter le territoire adressée à ce réfugié Albanais. Les époux veulent tout tenter pour qu'Olsion puisse rester sur sa terre d'adoption : Allenjoie, dans le Doubs.

Par M.D. avec Rémy Poirot

Elle est Française. Lui est Albanais, arrivé en France illégalement il y a trois ans. Ce couple, marié depuis un an, vit à Allenjoie. "Pour moi, ça a été une renaissance si je peux dire comme ça, c'est quelque chose qu'on vit une fois", se remémore Olsion.

Alors que les autorités ne se sont jamais opposées à ce mariage, la préfecture du Doubs demande au mari de quitter le territoire français au plus tard ce mardi 23 avril. Olsion, ancien militaire arrivé illégalement en France pour fuir la corruption dans son pays, a fait plusieurs demandes de régularisation. Mais sa situation n'est toujours pas en règles.
 
Allenjoie : marié à une Française depuis un an, un réfugié Albanais bientôt expulsé du pays

"Les autorités avaient accepté de nous marier. Dans ma naïveté, je pensais que les choses allaient se réguler et que mon mari ne serait plus expulsable", explique Valérie. Sauf qu'il y a un mois, le couple reçoit une lettre de la préfecture au contenu plutôt explicite.

 

Recours devant le tribunal


"Il est fait obligation à Monsieur Olsion de quitter le territoire français", peut-on y lire. "On a toujours voulu faire les choses dans la légalité, on s'est toujours soumis aux procédures françaises et notre objectif, ce n'est pas que mon mari soit expulsé de force, reprend Valérie. S'il n'y a vraiment aucune solution, il partira de son plein gré et on achètera un billet d'avion."
 

Dans la commune, s'il y a bien quelqu'un qui les soutient, c'est Jean Fried, le maire. C'est lui qui a célébré leur mariage et qui avait prévenu préalablement les autorités françaises. L'édile affirme qu'aucune enquête de voisinage n'a été menée, ni même d'entretien avec le couple en question.

"L'administration fait son travail, mais je souhaite qu'elle le fasse en connaissance de cause : la réalité de ce qui unit ce couple, espère le premier magistrat d'Allenjoie. Olsion développe une pratique de notre langue particulièrement remarquable et son entourage, son voisinage, n'a pas à se plaindre de sa présence, bien au contraire." Le couple se tourne désormais vers le tribunal administratif et a déposé un recours gracieux devant le préfet.

 

Sur le même sujet

Signature du plan Schuman le 18 avril 1951

Les + Lus