Le Deportivo Alavès en négociations pour le rachat du FC Sochaux-Montbéliard ?

© PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN
© PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Selon la presse espagnole, le Deportivo Alavés, club de Liga espagnole, est en négociations pour racheter un club "traditionnel français" de Ligue 2, en difficultés financières. Tout semble désigner le FCSM. Explications.

Par Sarah Rebouh

Le FCSM est-il en négociations de rachat par un club de Liga espagnole, le Deportivo Alavés ? C'est en tout cas ce que laisse à penser le journal espagnol Noticia de Alava, dans un article paru dimanche 15 avril. 

"Deportivo Alavés continue de progresser dans son plan de croissance stratégique [...] et cherche aujourd'hui à étendre son expansion avec l'acquisition d'un club français historique qui joue actuellement en Ligue 2, la deuxième catégorie du football français. Le club deviendrait le propriétaire en échange de la reprise de la dette que les Français ont accumulée et qui maintient le club dans une situation très délicate pour le groupe chinois, propriétaire actuel, et très contesté par les supporters". Cette dernière phrase ne laisse que peu de doute quant à l'interlocuteur du club espagnol.

© PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
© PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Le journal local "Noticias de Alava" explique également que la situation d'instabilité du club français favorise les négociations et permettrait au club du pays basque de bénéficier "d'une base d'opérations" en France dans un club historique et bien implanté.

Lire l'article en intégralité (en espagnol).

En effet, depuis plusieurs mois la direction du FCSM est pointée du doigt par les supporters, qui se sont organisés, comme certains élus du Pays de Montbéliard, afin de pousser Wing Sang Li, président du FC Sochaux, à vendre le club.


Selon l'Est Républicain, Ilja Kaenzi, ancien directeur général du FC Sochaux (qui a quitté ses fonctions à Noël) a bien rendu visite au club basque. "Il s'avère également exact que des dirigeants de la partie sportive de Alaves ont été accueillis à Bonal il y a quelques semaines" écrivent nos confrères.

Du côté du FCSM, on botte pour l'instant en touche. Pas de confirmation, mais pas de démenti non plus. "Nous n'avons pas de consigne de communication concernant cette information" nous a confié le service presse. Dans un communiqué laconique diffusé lundi soir, le président Li a déclaré :

"Afin de répondre aux rumeurs circulant sur une vente à court terme du FC Sochaux-Montbéliard, son président Monsieur Wing Sang Li tient à apporter quelques précisions.

Il est vrai qu'au cours des derniers mois, plusieurs investisseurs potentiels se sont déclarés intéressés par un rachat ou une entrée au capital du FC Sochaux-Montbéliard en provenance notamment des États-Unis, de Turquie, d'Afrique, d’Espagne, de Hong Kong et bien d’autres.

Monsieur Wing Sang Li reconnaît être un chef d'entreprise ouvert à toute discussion. Cependant, il déclare n'avoir conclu à cet instant aucun accord avec qui que ce soit ou quelque société que ce soit."


Lire tous nos articles au sujet du FC Sochaux-Montbéliard.

Sur le même sujet

Chalon-Sur-Saône : on peut commander une chanson au food-truck Presto de Musique Pluriel

Près de chez vous

Les + Lus