Etouvans : La reconstitution de l'assassinat de Maxime Roussel a pris fin à 5 heures du matin

Les gendarmes barrent l'accès au chemin d'Etouvans où le corps de Maxime Roussel avait été retrouvé / © France 3 Franche-Comté : Trzebiatowski Philippe
Les gendarmes barrent l'accès au chemin d'Etouvans où le corps de Maxime Roussel avait été retrouvé / © France 3 Franche-Comté : Trzebiatowski Philippe

Pendant près de 13 heures, les enquêteurs et la juge d'instruction ont cherché à vérifier les versions du principal suspect, un ami du jeune Maxime. 

Par Sophie Courageot

Le suspect âgé de 17 ans au moment des faits est mis en examen pour assassinat. Il a été extrait de sa cellule de la maison d'arrêt de Besançon pour les besoins de la reconstitution.

Celle ci a démarré vers 16 heures hier au domicile des parents du suspect. C'est à cette adresse à Montbéliard, dans un garage, que la moto de Maxime avait été retrouvée après le meurtre, cachée dans une fosse.

Sur les lieux de la découverte du corps


La justice s'est ensuite rendue sur le lieu de la découverte du corps de Maxime Roussel. La route menant au bois d'Etouvans était hier soir coupée par les gendarmes.

C'est dans une nuit noire et un froid glacial que les enquêteurs ont mené cette reconstitution.  Il s'agit de "tenter de savoir comment les faits se sont déroulés, si le suspect était seul ou pas" au moment du crime et "comment il est rentré chez lui" après, a dit Maître Phillipe Simoneau, avocat de la famille Roussel.

"Ça a été un acte utile à la manifestation de la vérité, sans pour autant être déterminant. Les investigations se poursuivent et d'autres actes doivent être menés pour déterminer l'investissement du suspect", a déclaré le vice-procureur Lionel Pascal.

Le suspect, un ami de Maxime a lors de l'enquête reconnu sa présence sur les lieux. Mais il a toujours nié avoir tué à l'arme blanche l'adolescent de 14 ans. Il évoque la présence de deux autres hommes.

Le 11 janvier 2012, le corps de la victime en partie calciné avait été découvert au petit matin.


Etouvans : une très longue journée de reconstitution
Reportage : Maxime Meuneuvaux et Philippe Trzebiatowski







A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus