FCSM 0 - 3 Goal FC : "On a senti l'amour des gens pour leur club", une première défaite à domicile dans une ambiance magnifique

Les Sochaliens ont concédé leur première défaite à domicile vendredi soir face au Goal FC. Les trois buts encaissés n'ont presque pas gâché la fête. Un peu plus de 14000 personnes ont donné de la voix, et ont réussi à toucher les joueurs et le staff technique. On vous raconte en images.

L'émotion était forte vendredi soir 1er septembre au stade Bonal. C'est la première fois qu'autant de sourires s'affichaient sur les visages après une défaite aussi lourde. Il faut dire que quand on touche le fond, on sait apprécier les moments simples. Être ensemble dans un stade jaune et bleu, encourager l'équipe, a été amplement suffisant.

Environ 15 000 billets avaient été vendus, garantissant une belle fête pour le premier match à domicile du FCSM en National, face au Goal FC. Les supporters sochaliens sont arrivés de toute la région, et même au-delà. Les désormais piliers du club Jean-Claude Plessis, nouveau président et Pierre Wantiez, directeur, étaient évidemment de la partie. À noter également la présence d'Hervé Renard, l'entraîneur de l'équipe de France féminine de football, très attaché au FCSM.

"On a cru jamais revenir"

"Je suis très heureux. J'ai vraiment stressé tout l'été. C'est un vrai bonheur de pouvoir être à Bonal. Il y a trois mois, si on m'avait dit que j'allais venir voir un match de national, j'aurais été complètement dégouté, mais là, je suis heureux après toutes les étapes par lesquelles on est passées", a confié un supporter du FCSM au micro de notre journaliste Emilien Diaz.

Le FCSM est en vie, et le sera éternellement. Le peuple jaune et bleu sera toujours derrière toi.

Banderole de la TNS, face au Goal FC le 1er septembre 2023

"On est là, c'est du bonheur", a confirmé un autre amoureux du FCSM, originaire de Dijon, et désormais actionnaire du club via l'association Sociochaux"On a fait la route depuis la région parisienne. On est fiers d'être là. On a cru jamais revenir. C'est le retour à la maison", nous ont expliqué une supportrice et un supporter faisant leurs études à Paris.

Côté tapis vert, le coup d'envoi du match a été donné par le sportif préféré des Francs-Comtois, le cycliste professionnel Thibaut Pinot. Une symbolique forte pour cet enfant de Haute-Saône, très attaché à sa région. "D'être là, c'est déjà une victoire pour tout le monde", a lancé Thibaut Pinot.

Trois buts encaissés sur coups de pied arrêtés

Malheureusement, les hommes de Tanchot ont pris deux buts coup sur coup, à la 20e et 27e minute sur coups de pied arrêtés. Juste après la mi-temps, le milieu de terrain du Goal FC Thibaut Rimbaud a enfoncé le clou, cette fois sur penalty. Malgré quelques bonnes phases offensives et des propositions intéressantes, la défense sochalienne s'est montrée trop fébrile pour rivaliser avec son adversaire du jour. 

Découvrez le reportage d'Emilien Diaz, Pauline Gardet et Marie Loir : 

"C'est pas une performance qu'on avait envie de produire, surtout pas devant autant de gens dévoués. On est déçus, mais le championnat est encore long. On va repartir lundi pied au plancher pour préparer le match contre Épinal", a expliqué le milieu Kévin Hoggas, après la rencontre.

De son côté, le coach sochalien, Oswald Tanchot a dressé un bilan constructif en conférence d'après-match. "On a loupé nos débuts de mi-temps. Pour gagner ce genre de match, il faut parfois être un peu moins beau et s'arracher dans la surface de réparation. Il y a une idée de jeu qu'on essaie de poser, car on a besoin d'une identité forte dans le jeu. Mais ce genre de match se gagne sur la rigueur défensive. Il faut être ultra-concentré, et on ne l'est pas sur un corner, et le coup-franc, je crois qu'on a un joueur qui s'enlève dans notre mur. Ce genre de détails n'en sont pas". 

durée de la vidéo : 00h07mn15s
Oswald Tanchot, entraîneur du FCSM, en conférence de presse après FCSM-Goal FC le 1er septembre 2023 à Bonal. ©Emilien Diaz et Pauline Gardet - France Télévisions

"Ils méritent des victoires, on va tout faire pour"

L'ambiance incroyable a été soulignée par le technicien qui a tenu à remercier les supportrices et supporteurs du club. "Je veux remercier les gens, je suis presque gêné de tant d'affection. C'est juste incroyable quand on perd 3-0. J'ai vu beaucoup de gens avec le sourire. Beaucoup d'enfants dans les tribunes. On a senti l'amour des gens pour leur club. Ils méritent des victoires, on va tout faire pour. Cela nous demande encore plus d'investissement, d'engagement. La prochaine fois, nos supporters chanteront pour une victoire", a-t-il ajouté.

C'est la deuxième défaite du FCSM en ce début de saison, sans surprise puisque le collectif est encore en cours de construction. Pour rappel, six clubs descendront en National 2 à l'issue de cette saison. Le maintien reste l'objectif et il faudra redoubler d'efforts pour y parvenir. Le prochain match aura lieu chez les voisins d'Épinal, vendredi 8 septembre à 19h30.

Suivez toute l'actualité du FC Sochaux-Montbéliard sur France 3 Franche-Comté, par ici.