FCSM : le club racheté par le groupe chinois Ledus

Publié le Mis à jour le

C'est officiel depuis aujourd'hui : le club de Sochaux passe sous contrôle chinois. Il est racheté par le groupe Lédus. L'objectif : monter en ligue 1 le plus vite possible...

Lors d’une conférence de presse, PSA Peugeot Citroën a officialisé la reprise du FCSM via la cession de 100% des titres de la SASP FC Sochaux-Montbéliard qu’il détenait au groupe Tech Pro Technology. Le nouveau logo a été présenté à cette occasion. S'il y a toujours un lion, ce n'est plus celui de Peugeot.

Les démarches ont démarré il y a plus d'un an entre le vendeur et l'acheteur...

Reportage d'Anaïs Kerdraon, Frédéric Buridant et Emmanuel Dubous

Avec en interview Wing Sang Li, Président du Groupe Tech Pro Technology et Laurent Pernet, Président du FC Sochaux-Montbéliard





Quelques informations supplémentaires

Le club rappelle : "Le FC Sochaux, fondé en 1928 par Jean-Pierre Peugeot, est devenu le premier club professionnel français avant de fusionner en 1930 avec l’AS Montbéliard et donner naissance au FC Sochaux-Montbéliard. Le FCSM a dominé le football français des années trente en gagnant trois titres majeurs grâce à ses « vedettes » françaises et internationales. Par la suite, le club se tourne vers la formation avec sa politique des Lionceaux dès 1949, puis l’ouverture de son centre de formation en 1974.

Constamment en première division grâce au soutien de la marque Peugeot et aux joueurs formés à son école, le club se classe régulièrement parmi les meilleurs, atteint trois finales de Coupe de France et une demi-finale européenne en 1981.

Depuis 2002, le FCSM s’est qualifié six fois pour des compétitions européennes tout en remportant en 2004 la Coupe de la Ligue, puis la Coupe de France en 2007 en même temps que la Coupe Gambardella. Un trophée remporté pour la troisième fois en 2015."

 

PALMARES :



Champion de France 1935 et 1938 ; vice-champion en 1937, 1953 et 1980 ;

Champion de France de D2 en 1947 et 2001 ;

Coupe de France : vainqueur en 1937 et 2007 ; finaliste en 1959, 1967 et 1988 ;

Coupe de la Ligue : vainqueur en 2004, finaliste en 2003 ;

Coupe UEFA : 9 participations en 1972, 1976, 1980/1981 (demi-finaliste), 1982, 1989, 2003/2004, 2004/2005, 2007 et 2010 ;

Coupe Intertoto : demi-finaliste en 2002 ;

Coupe Drago : vainqueur en 1953, 1963 et 1964 ;

Coupe Peugeot : vainqueur en 1931 ;

Champion de France de D3 en 1987 et 1978 ;

Finaliste du Championnat de France des réserves en 2009 ;

Coupe Gambardella : vainqueur en 1983, 2007 et 2015 ; finaliste en 1975 et 2010 ;

Championnat de France des U19 : vainqueur en 2003 ; finaliste en 1998 ;

Championnat de France des U17 : vainqueur en 2010 ; finaliste en 2006



Les participations chinoises en France :



--L'aéroport de Toulouse-Blagnac--

Le 15 avril 2015, l'Etat officialise la vente de 49,9% de la société de gestion de l'aéroport de Toulouse-Blagnac (sud-ouest) à un consortium chinois pour 308 millions d'euros.

Shandong Hi-Speed Group et Friedmann Pacific Asset Management, un fonds d'investissement de Hong Kong, ont été retenus pour reprendre les 49,9% du capital mis en vente par l'Etat, sur les 60% qu'il détenait.

Cette cession a réveillé une polémique sur le patriotisme économique en France.



--Rachat du groupe hôtelier Louvre Hotel--

En mars 2015, le groupe Jin Jiang International rachète le français Louvre Hotel Group au fonds d'investissement Starwood Capital, pour un montant de 1,3 milliard d'euros.

Connu sous ses marques Campanile, Kyriad ou encore Première Classe, et les enseignes Golden et Royal Tulip, Louvre Hotels Group dit compter plus de 1.100 établissements dans le monde -- dont 820 en France, où il est l'un des principaux acteurs du secteur.

Jin Jiang Hotels est devenu le 10e groupe hôtelier mondial.

--Le Club Med sous contrôle chinois--

En février 2015, à l'issue de deux ans de bataille boursière, le spécialiste français des clubs de vacances tombe dans l'escarcelle du chinois Fosun et de ses partenaires qui obtiennent 98,29% de son capital.

Après plusieurs surenchères, le conglomérat dirigé par le milliardaire Guo Guangchang a proposé 24,60 euros par action Club Med, valorisant le groupe à 939 millions d'euros.

Ce résultat conclut  la plus longue OPA de l'histoire de la Bourse de Paris.

--Vignobles: le Languedoc après le Bordelais--

En janvier 2015, le Château de La Bastide dans l'Aude, est acheté pour un montant non précisé par l'entreprise HBC International Wine Assets Management. Il s'agit de la première acquisition par des investisseurs de Chine --premier pays consommateur de vin au monde-- d'un domaine viticole dans le Languedoc.

Les vignobles du Bordelais gardent les faveurs des investisseurs chinois qui détiennent une centaine de châteaux représentant cependant à peine 1,5% des quelque 7.000 exploitations.

Les investisseurs chinois sont également présents dans d'autres secteurs tels que l'agroalimentaire, l'énergie, la cosmétique ou le luxe.

En 2013, le groupe alimentaire Shuanghui a pris le contrôle des marques Aoste, Justin Bridou, Cochonou et Jean Caby en rachetant l'américain Smithfields Foods.

Le fonds souverain CIC a investi, fin 2011, quelque 2,3 milliards d'euros dans la filiale d'exploration-production du groupe GDF-Suez.

Dans la cosmétique, BlueStar a racheté en 2007 la division silicones de Rhodia et Petrochina a repris 50% de la raffinerie d'Ineos à Lavéra (Bouches-du-Rhône) en 2011.

Le parfumeur Marionnaud a quant à lui été repris en 2005 par le milliardaire Li Ka-Shin.

Côté luxe, le groupe Li&Fung a notamment mis la main sur Sonia Rykiel et Robert Clergerie.

(AFP)



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité