Cet article date de plus de 3 ans

Manipulation des moteurs diesel : PSA accusé d'avoir truqué 2 millions de véhicules

Selon une information du Monde.fr, le groupe PSA risque une amende de 5 milliards d'euros dans l'affaire dite du "Dieselgate", qui concerne la manipulation des moteurs diesel, impliquant également les contructeurs Volkswagen, Renault et Fiat Chrysler. 
© Lionel Vadam - Maxppp
Le groupe PSA risque une amende de 5 milliards d'euros selon le procès-verbal d’infraction de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), auquel les journalistes du Monde ont eu accès. Cette amende interviendrait dans le cadre de l'affaire du "Dieselgate", qui a touché plusieurs constructeurs automobiles dont Volkswagen, Renault et Fiat Chrysler. Une information judiciaire visant Peugeot avait été lancée le 7 avril dernier. 

Selon les chiffres de la DGCCRF, "« au moins 1 914 965 véhicules diesel de génération Euro 5 [la norme en vigueur jusqu’en 2015] dont le moteur fonctionne selon les stratégies frauduleuses, objet du présent procès-verbal », ont été vendus en France entre le 1er septembre 2009 et le 1er septembre 2015" expliquent nos confrères. 

Le groupe PSA a démenti dans la foulée auprès de l'AFP "toute stratégie frauduleuse". Après les révélations du Monde, à midi, le titre PSA perdait 4.27% en bourse. 
durée de la vidéo: 02 min 08
PSA accusé d'avoir truqué ses moteurs diesel

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
psa économie entreprises faits divers